•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Éric Morin, sur le Mont-Royal avec Yannick Nézet-Séguin

Rattrapage du mercredi 14 octobre 2020
Le chef d'orchestre est debout devant ses musiciennes et musiciens.

Yannick Nézet-Séguin dirige l'Orchestre métropolitain sur le Mont-Royal.

Photo : Francois Goupil

Un réalisateur de Rouyn-Noranda a participé à la captation du concert-surprise de l'Orchestre métropolitain de Montréal sur le Mont-Royal, disponible depuis peu sur Tou.tv (Nouvelle fenêtre).

Éric Morin a coréalisé les images saisissantes de cette prestation de la Symphonie no 6, « Pastorale », de Beethoven au sommet du Mont-Royal.

On est souvent fier de ce qu’on fait dans la vie, mais ça, c’est une très grande fierté, ce show-là que j’ai coréalisé avec mon ami producteur Olivier Picard.

Éric Morin, réalisateur

C’est le chef d’orchestre Yannick Nézet-Séguin qui a voulu organiser ce concert secret sur le Mont-Royal cet été. Une cinquantaine de musiciens et beaucoup d’équipement ont donc dû être transportés au belvédère de façon secrète.

On avait 14 caméras, c’était assez exceptionnel, avec les moyens de faire quelque chose de grandiose, témoigne Éric Morin. Une musique grandiose, tous les éléments étaient là. L’idée, c’était de faire ça à la tombée du jour, de vivre le moment magique où on passe de la journée à la nuit. Yannick était en forme, c’était assez exceptionnel.

Éric Morin dans les studios de Radio-Canada

Le réalisateur Éric Morin

Photo : Radio-Canada / Francis Dufresne

La symphonie pastorale porte sur l’humain qui redécouvre la nature. Nous, on a pris ça un peu en mode pandémie, comment le Montréalais ou le Québécois redécouvre sa ville, sa région après une pandémie. J’ai mis en scène deux personnages de jeunes amis qui redécouvrent Montréal, et ces images sont montées en parallèle avec des images fantastiques de drones de Montréal en vue aérienne et du fameux belvédère du Mont-Royal avec la cinquantaine de musiciens. Je vous en parle comme un fan!, lance-t-il.

Sans vouloir briser la magie du moment, Éric Morin avoue que la captation audio de la prestation de l’orchestre avait été effectuée à l’intérieur, puisqu'enregistrer à l’extérieur, avec des drones tout autour de surcroît, aurait été un défi important.

L’orchestre jouait quand même sous la direction de Yannick en direct en même temps que le playback, mais on avait le choix de prendre la meilleure prise, qui avait été faite avant, confie le réalisateur.

Pour écouter l’entrevue complète, cliquez sur l’audiofil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi