•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Un atelier de féminisme... et d'autodéfense

Rattrapage du mercredi 12 août 2020
Illustration d'une femme se protégeant d'agressions.

Des victimes d'inconduites sexuelles ont lancé une vague de dénonciations publiques sans précédent.

Photo : iStock

Un atelier de féminisme et d'autodéfense inclusif a lieu ce soir à Rouyn-Noranda. La responsable de l'atelier, Jade Breton, nous explique sa démarche et l'objectif de l'activité, plus spécifiquement dans le contexte de la vague de dénonciations d'agressions à caractère sexuel.

L’atelier abordera les thématiques du consentement, de la violence conjugale et différentes techniques d’autodéfense féministes et inclusives.

Jade Breton, qui étudie en sexologie, indique qu’elle a voulu organiser cet atelier en réponse à la vague de dénonciations qui a eu lieu sur les réseaux sociaux au cours des dernières semaines.

Je pensais que c'était vraiment important de commencer à parler de violence et de consentement plus ouvertement, et c’est plus difficile d’en parler en région, j’ai l’impression. Alors j’ai vu cette opportunité-là et j’ai saisi l’occasion, indique-t-elle.

L’autodéfense, c’est un peu de reprendre confiance sur ses propres capacités de se défendre.

Jade Breton

Jade Breton, qui possède d’ailleurs des connaissances en boxe et muay thai, a constaté la pertinence des techniques d’autodéfense quand elle travaillait sur un projet de recherche l’année dernière.

Tout au long de mes recherches, je remarquais beaucoup la pertinence de l’autodéfense dans la prévention des agressions à caractère sexuel, en fait pour redonner du pouvoir à ces femmes, pour leur montrer qu’il y a une façon dont on peut réagir ou riposter quand on est victime de harcèlement ou d’agressions sexuelles, dit-elle.

Selon l’étudiante en sexologie, le manque de ressources en sexologie est prenant dans les régions du Québec, et elle juge important d’aborder ces sujets ouvertement.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi