•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Une passion hors de l'ordinaire : les Hot Wheels

Rattrapage du mardi 11 août 2020
Yves Bertrand pose devant sa collection en la montrant avec ses bras.

Yves Bertrand, collectionneur de Hot Wheels.

Photo : Gracieuseté

Des collections de toutes sortes existent, certaines plus inusitées que d'autres. Yves Bertrand, au Témiscamingue, collectionne les voitures Hot Wheels; il en possède des milliers.

Celui qui travaille aussi à la station radio CKVM, a développé une passion pour les petites voitures quand il avait 8 ans, lorsqu’il en a reçu à Noël.

Je me rappelle, mon père nous avait acheté des Hot Wheels, la manette qui va avec, la piste de course, une piste orange, avec une loop dedans, se souvient-il.

Des centaines de personnes sont au salon de l'auto, qui montre surtout des voitures dans les tons de rouge, d'oranger et de blanc.

Une présentation futuriste pour le Salon international de l'auto de Détroit en 2001, avec des autos qui semblent voler et rouler sur une piste de type Hot Wheels.

Photo : Salon international de l'auto de Détroit

Il a joué quelques années avec les Hot Wheels, puis a arrêté en grandissant. Il y a quelques années, il a vu une émission documentant les 50 ans des Hot Wheels. Étant un collectionneur, il s’est rendu compte que ces petites voitures créeraient une collection unique.

J’ai commencé tranquillement à faire le ménage des boîtes des enfants, voir ce que j’avais, raconte-t-il.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Il souligne que les roues de Hot Wheels roulent plus vite que celles des autres marques de petites voitures, d’où leur nom. D’ailleurs, le nombre de petites voitures qui existe est aussi impressionnant.

Ils en font 5000 modèles par année environ, dit Yves Bertrand. Alors c’est dur de suivre la puck. À un moment donné, il faut que tu te calmes le pompon.

Parmi ses voitures préférées, il mentionne la Daytona 500 Superbird, soit le modèle sorti autour de 1972-1973.

Il remarque que depuis quelques années, il voit de plus en plus de Hot Wheels de collection circuler dans sa région, au Témiscamingue. Certaines, les plus prisées au monde, peuvent valoir jusqu'à une centaine de milliers de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi