•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a 35 ans, le journaliste sportif abitibien Ghyslain Luneau nous quittait

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Il y a 35 ans, le journaliste sportif abitibien Ghyslain Luneau nous quittait

Rattrapage du lundi 20 juillet 2020
Coupures de journaux avec des textes et photos en noir et blanc.

Coupures d'articles de journaux à propos de Ghyslain Luneau, un journaliste sportif en Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Il y a 35 ans, Ghyslain Luneau, un chroniqueur sportif bien connu en Abitibi-Témiscamingue et au Québec, mourrait tragiquement dans un accident de voiture à Rivière-Héva. Bertrand Raymond, un journaliste sportif et ami de Ghyslain Luneau, nous parle de l'époque où il a travaillé avec ce chroniqueur aguerri.

Je me rappelle quand il est arrivé au Journal de Montréal avec tout son enthousiasme, c’était un gars souriant, raconte Bertrand Raymond, qui a travaillé pour ce quotidien pendant 41 ans et qui était le patron de M. Luneau.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Ghyslain Luneau avait seulement 28 ans quand il est mort. Malgré son jeune âge, il était chroniqueur pour le Canadien de Montréal au Journal de Montréal.

On s’est aperçu dès le départ qu’il avait du talent, de l’enthousiasme, se rappelle Bertrand Raymond.

Aujourd’hui, je pense qu’il serait encore journaliste tellement il avait ça dans le coeur et dans le corps.

Bertrand Raymond, un journaliste sportif et ami de Ghyslain Luneau

Bertrand Raymond souligne la détermination de Ghyslain Luneau et son travail acharné. Dans son milieu à lui, il mangeait les bandes, dit-il. Il était toujours à la recherche des exclusivités, indique Bertrand Raymond. C’était le genre de journaliste que tu n’appelles pas le matin pour lui demander "Quel genre de journée tu vas avoir?" On sait que le travail va être fait.

Article de journal en noir blanc intitulé : l'Abitibi-Témiscamingue est en deuil! Ghyslain Luneau meurt dans un face à face à Rivière-Héva.

Le chroniqueur sportif Ghyslain Luneau est mort lors d'un accident de voiture.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Cependant, sa personnalité forte se faisait aussi sentir quand les choses n’étaient pas à son goût. Bertrand Raymond se rappelle qu’il a déjà dû ramener son jeune journaliste à l’ordre car il aurait crié après l’ancien directeur général du Canadien de Montréal dans un élan de colère.

La mort de Ghyslain Luneau a ébranlé non seulement son équipe de travail, mais aussi le monde du hockey au Québec. Il y avait tellement de personnes à ses funérailles que le jubé courbait, rapporte M. Raymond.

Je ne suis pas sûr qu’il a été complètement remplacé à ce jour, conclut Bertrand Raymond.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi