•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première rencontre de la cellule de crise pour le transport aérien

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Première rencontre de la cellule de crise pour le transport aérien

Rattrapage du mardi 7 juillet 2020
Avion au logo Air Liaison.

Les aéroports régionaux du Québec ont besoin de 400 millions sur 5 ans pour favoriser le développement économique des régions.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, se dit ravie de la réunion de la cellule de crise pour l'avenir du transport aérien en région. Mardi après-midi, différents regroupements se sont rencontrés avec le ministre des Transports du Québec afin de trouver des solutions pour que les régions puissent être desservies en transport aérien.

Il faut absolument que la situation se règle et on a vraiment senti une prise en charge du ministre Bonnardel, s’est réjouie la mairesse.

Rappelons que, la semaine dernière, Air Canada a annoncé qu’elle suspendait indéfiniment 30 dessertes régionales intérieures et qu’elle fermait huit aéroports régionaux, dont celui de Val-d’Or.

La mairesse Diane Dallaire rapporte que les différents partis cherchent des façons de restructurer le transport aérien, comme avec l’assouplissement de règles pour la création de nouvelles dessertes régionales.

Il va falloir accélérer ça parce qu’on a avoir besoin d’une certaine agilité dans ce qu’on veut bâtir tous ensemble, indique-t-elle. On parle vraiment de revoir en profondeur le transport aérien en région.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Les partenaires de la cellule de crise ont présenté au ministre des Transports huit conditions à réunir pour assurer la survie du transport aérien régional au Québec. Parmi ces conditions, on compte également un dédommagement pour les clients qui ont acheté des billets pour les liaisons régionales présentement en rupture de service.

Le problème du transport aérien régional était là avant la COVID, alors après la COVID il y aussi une demande des aéroports régionaux de compenser une perte de revenus, rappelle la mairesse.

Elle mentionne que l'aéroport de Rouyn-Noranda a enregistré près de 100 000 $ de perte de revenus chaque mois.

Le maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil, était également présent à cette rencontre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi