•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La maladie de Lyme est-elle présente en Abitibi-Témiscamingue?

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

La maladie de Lyme est-elle présente en Abitibi-Témiscamingue?

Rattrapage du jeudi 28 mai 2020
Une tique mord la peau d'une personne

Les tiques peuvent se loger sous votre peau lorsqu'elles vous piquent. Si vous en découvrez une sur vous, utilisez une pince à bouts pointus pour l'enlever soigneusement sans l'écraser.

Photo : iStock

Peut-on attraper maladie de Lyme en Abitibi-Témiscamingue? Que devrait-on faire si on se fait piquer par une tique? Dre Nicole Bouchard, médecin-conseil en maladies infectieuses au Centre intégré de santé et services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue, répond à ces questions.

Y en a-t-il en Abitibi-Témiscamingue?

Ce n’est pas impossible, toutes les régions du Québec sont jugées à risque d’abriter cette bactérie, indique-t-elle.

Photo d'une tique non-daté du U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

Il est important de savoir comment se protéger des tiques pour éviter notamment d'attraper la maladie de Lyme

Photo : The Associated Press / James Gathany

En effet, les tiques sont des insectes qui peuvent transporter la bactérie. Toutes les tiques à pattes noires ne sont pas toutes infectées par la bactérie, précise Dre Bouchard.

Toutefois, la bactérie est surtout présente dans le sud du Québec, après s’être propagée lentement à partir du nord-est des États-Unis. Depuis 2018, on n’a recensé que 3 cas en Abitibi-Témiscamingue.

Qu’est-ce que la maladie de Lyme?

La maladie se manifeste d’abord par un stade très localisé, à l’endroit où la tique a piqué la personne, indique Dre Bouchard.

Dans les 3 à 30 jours qui suivent la piqûre, une rougeur apparaîtra et s’agrandira, jusqu’à au moins 5 cm de diamètre. Cette rougeur indolore peut parfois s’accompagner de fièvre et de fatigue. À ce moment, on peut traiter la maladie avec des antibiotiques et ne pas subir de conséquences.

C’est une maladie qui évolue en plusieurs temps et à chaque stade on peut la traiter, mais ça devient un peu plus difficile et c’est un petit peu plus long aussi.

Dre Nicole Bouchard, médecin-conseil en maladies infectieuses au Centre intégré de santé et services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue

Si la maladie n’est pas traitée à ce moment-là, d'autres symptômes peuvent apparaître dans les semaines ou les mois suivants.C’est ce qu’on appelle le stade disséminé, c’est-à-dire qu’à partir du site de la morsure, il va y avoir une multiplication de la bactérie qui va prendre al circulation sanguine et qui va aller dans des organes, explique Dre Bouchard.

Tout comme les humains, les chiens peuvent souffrir de la maladie de Lyme qui est transmise par les tiques.

Tout comme les humains, les chiens peuvent souffrir de la maladie de Lyme qui est transmise par les tiques.

Photo : Radio-Canada

Parmi les signes que l’on peut observer dans les semaines et mois plus tard, on compte :

  • Rougeurs cutanées sur la peau
  • Fatigue
  • Maux de tête
  • Fièvre
  • Frissons
  • Douleurs musculaires
  • Paralysie d’une moitié de la figure
  • Engourdissements
  • Palpitations
  • Douleurs thoraciques

Un an après, on peut commencer à souffrir d’arthrite.

Comment prévenir?

On peut être exposé à des tiques infectées en pratiquant des activités extérieures. La tique, son but dans la vie, c’est de prendre un repas sanguin pour arriver à un stade de maturité subséquent, mentionne Dre Bouchard.

Les tiques grimpent le long des herbes hautes et tentent de s'agripper à un bout de chair humaine dès qu’elles en détectent un.

Après avoir piqué, la tique va rester en place de 4 à 7 jours et ensuite tomber. Le premier 24 heures, il n’y a pas vraiment de problème, elle va s’abreuve de sang, mais après 24 heures, elle va commencer à régurgiter un peu, et là, si elle est infectée, elle peut nous transmettre la bactérie, explique Dre Bouchard.

  • Marcher dans les sentiers balisés pour éviter les herbes hautes
  • Porter des vêtements pâles pour mieux voir la tique
  • Mettre du chasse-moustiques
  • Prendre une douche ou un bain après l’activité
  • Observer la peau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi