•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rassemblement de 10 personnes permis :  la saison des BBQ est lancée!

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Rassemblement de 10 personnes permis :  la saison des BBQ est lancée!

Rattrapage du mercredi 20 mai 2020
Un steak sur un barbecue

Du barbecue

Photo : iStock

Avec l'annonce de la ministre Guilbault concernant les rassemblements extérieurs de 10 personnes et moins qui seront permis dès vendredi, on déclare la saison des barbecues officiellement ouverte.

Pour Alain Riendeau, chef de production à la Maison des viandes de Rouyn-Noranda, parler de barbecue alors que le boeuf est de moins en moins accessible est presque crève-coeur. C'est sûr que c'est un temps un peu incertain dans l'univers de la viande comme c'est là, mais tout semble rentrer dans l'ordre pour les prochaines semaines. Ce n'est pas encore quelque chose qui est dramatique, mais c'est sûr qu'on est super content que le beau temps soit au rendez-vous, que la clientèle soit au rendez-vous aussi et qu'ils puissent partager des repas en famille ou entre amis, dit-il.

Le retard dans la saison du boeuf vient du fait que plusieurs abattoirs ont dû fermer leurs portes en raison de la COVID-19, mais Alain Riendeau assure que l'industrie travaille très fort pour que les Canadiens puissent bientôt griller du steak. On pensait que ça allait être pire que ça à ce moment-ci, donc on est quand même chanceux, ajoute-t-il.

Tomates, oignons, poivrons grillent sur le barbecue

Brochettes de légumes sur le barbecue

Photo : iStock

Avec la hausse du prix du boeuf et la situation financière plus difficile pour certains ménages, Alain Riendeau y va donc de suggestions qui font un peu moins mal au porte-feuille. Peut-être aller vers quelque chose qui est plus accessible, comme les saucisses, qui ne sont quand même pas très dispendieuses, qui sont très savoureuses et qui ont beaucoup de variétés, comme notre super saucisse à hot-dog qui est extrêmement populaire, avec une bonne salade de chou, c'est incroyable sur un barbecue et c'est vraiment facile à faire, suggère-t-il.

La Maison des viandes fabrique aussi un genre de hamburger au poulet. Je ne pourrais pas vraiment dire une boulette parce que ce n'est pas de la viande reconstituée, c'est vraiment une poitrine de poulet qu'on va passer dans une machine qui va la rendre un peu plus tendre, plus facile à croquer. On fait une espèce de boulette assaisonnée au poulet, donc c'est vraiment comme un hamburger au poulet, mais vraiment plus naturel, pas reconstitué comme on mange souvent au poulet panné, propose-t-il.

Pour ceux qui souhaiteraient tout de même consommer du boeuf, certaines coupes sont un peu plus abordables que d'autres. Tout ce qui est attendri mécaniquement, qu'on parle de coupe française, c'est toujours un peu moins cher que les coupes traditionnelles comme les pièces de luxe, faux-filet, filet mignon, qui coûtent plus cher. C'est sûr que le boeuf est quand même assez haut comme c'est là, mais pour 10 $, vous avez un bon steak pour une personne qui mange quand même bien, ce n'est pas une petite ration non plus, fait savoir M. Riendeau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi