•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déglacer les routes avec du jus de betterave

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Déglacer les routes avec du jus de betterave

Rattrapage du lundi 24 février 2020
Du jus de betterave est utilisé pour déglacer les rues à Cowansville.

Du jus de betterave est utilisé pour déglacer les rues à Cowansville.

Photo : Radio-Canada

Hydro-Québec mène un projet-pilote de déglaçage des routes avec du jus de betterave. La municipalité de Matagami fait d'ailleurs partie des villes qui utilisent ce procédé.

Philippe Vaickus, conseiller en relation avec le milieu-Côte-Nord à la direction des affaires régionales et collectivités d'Hydro-Québec, explique que l'on cherchait une alternative novatrice afin de réduire les dommages environnementaux des abrasifs conventionnels comme le sel et le sable. Ça a des impacts positifs, dans le fond, sur l'environnement et aussi sur nos équipements parce que ça réduit la corrosion que le sel peut causer, indique M. Vaickus.

Depuis janvier, des tests sont effectués sur une dizaine de kilomètres sur une route à Baie-Comeau.

Est-ce que ça fonctionne?

Jusqu'à maintenant, le jus de betterave permet de diminuer la quantité d'abrasifs répandus sur la route, selon M. Vaickus. L'équipe déterminera à la fin de l'hiver si les résultats sont concluants. D'autres municipalités au Québec emploient ce procédé, dont Matagami.

Des taches?

Le jus de betterave ne tache pas les voitures et la chaussée, selon ce que rapporte M. Vaickus, car il ne s'agit pas de jus de betterave rouge pur. C'est comme transparent un peu, explique M. Vaickus. Si vous voyez une chaussée où on en appliqué dessus, vous ne verrez pas de différence. Vous voyez le sable et c'est tout, il n'y a pas de changement de couleur.

Le liquide utilisé résulte du procédé pour produire du sucre de betterave : à la fin, on obtient des cristaux de sucre et une mélasse, et cette mélasse est ensuite mélangée avec du sel et du sable.

Pour en savoir plus, consultez l'audiofil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi