•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les comités de parents demandent de mettre une halte au projet de loi 40

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Les comités de parents demandent de mettre une halte au projet de loi 40

Rattrapage du mardi 21 janvier 2020
Jean-François Roberge assis devant un micro et des écrans de tablettes.

Le ministre Roberge assure que plusieurs personnes le soutiennent dans son projet de loi pour réformer les commissions scolaires.

Photo : Radio-Canada

Des parents du Québec demandent au ministre de l'Éducation de mettre sur pause l'adoption du projet de loi 40, qui vise la transformation des commissions scolaires en centres de services.

Deux groupes de parents et 23 présidences de comités de parents ont fait parvenir une lettre expliquant leur position au ministre Jean-François Roberge.

L'un des signataires, Michel Labelle, est le président du comité de parents de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda.

Il demande au ministre de tenir des états généraux avant d'aller de l'avant avec des changements de structure.

D'écouter les acteurs qui sont au premier plan, donc les parents, les enseignants, les directions. De vraiment faire le tour de table complet, de faire des états généraux de la situation dans nos écoles. Qu'est-ce qui est important et quels services il manque à nos élèves? Parce que le but premier de l'école, c'est de donner des services à nos enfants, réclame-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi