•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élèves de l’école La Source au parlement

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Des élèves de l’école La Source au parlement

Rattrapage du lundi 20 janvier 2020
Deux adolescentes et un enseignant en entrevue dans nos studios de Radio-Canada.

Mishka Caldwell Pichette, Alizé Daoust et leur enseignant Pierre-Marc Corriveau

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

Des élèves de l'école La Source de Rouyn-Noranda participeront à une simulation parlementaire ces jeudi et vendredi à l'Assemblée nationale.

Les quatre étudiants devaient d'abord écrire un projet de loi. Ils se sont intéressés au transport interrégional.

Dans le fond, c'est un réseau interrégional de monorail. S'il avait été choisi dans notre projet, on sait qu'il aurait fait le tour du Québec, un rail avec plusieurs pylônes. C'était pour favoriser le tourisme et descendre l'empreinte écologique du Québec, expliquent Mishka Caldwell-Pichette et Alizé Daoust.

Le projet n'a pas été retenu pour être débattu, mais l'enseignant en éthique et culture religieuse Pierre-Marc Corriveau est tout de même satisfait.

On ne peut pas dépasser le nombre de députés qu'il y a généralement à l'Assemblée nationale. Cette année pour la simulation, il y a eu un nombre plus élevé d'inscriptions que de postes disponibles et c'était les projets de loi qui étaient moins bien cotés qui malheureusement se faisaient refuser le droit de participer à la simulation. Le fait que pour notre première année, on puisse déjà participer à la simulation, on est très heureux, satisfait et très fier du travail que nos jeunes on fait à l'école La Source,affirme-t-il.

Les élèves sont avant tout intéressés à découvrir comment fonctionnent le travail des députés et les débats entourant l'adoption d'un projet de loi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi