•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le comédien natif de Val-d'Or Robin L'Houmeau cumule les projets

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Le comédien natif de Val-d'Or Robin L'Houmeau cumule les projets

Rattrapage du vendredi 20 décembre 2019
Un jeune homme aux cheveux longs fixe la caméra en tenant un vélo, une cigarette au bec.

Robin L'Houmeau sur le plateau de tournage de La déesse des mouches à feu.

Photo : gracieuseté Laurent Guérin

Le jeune comédien natif de Val-d'Or Robin L'Houmeau a le vent dans les voiles. 2020 pourrait bien être son année, alors qu'il a tourné dans deux longs métrages en 2019 en plus d'apparaître dans la suite de la série Fugueuse.

Ainsi, nous verrons le jeune comédien dans La déesse des mouches à feu, adaptation du roman de Geneviève Petterson par Anaïs Barbeau-Lavalette, et Souterrain, le prochain film de la Valdorienne Sophie Dupuis.

J'ai eu un petit rôle dans le film de Sophie [Dupuis], mais on ne l'a pas tourné à Val-d'Or, on l'a tourné à Montréal, elle avait déjà fini son tournage à Val-d'Or à ce moment-là. Je fais une petite apparition dans le film. C'était le fun même si j'ai littéralement passé une journée sur le plateau. C'était le fun de voir un visage familier, raconte-t-il.

Quant à La déesse des mouches à feu, il y tient l'un des rôles principaux. Pour ceux qui ont lu le livre, je joue le rôle de Kevin. C'est une histoire qui tourne autour de Catherine qui vit un peu ses premières fois, elle a 14-15 ans. Moi je fais partie de sa vie, j'interagis avec elle au cours du film, indique-t-il.

Quant à son rôle dans Fugueuse, il ne peut en dire trop pour le moment. Je joue un nouveau personnage qui n'était pas dans la saison 1. Il s'appelle Yohan, c'est un jeune qui est en fugue, il sort d'Amqui et il débarque à Montréal. C'est un jeune de la rue qui arrive et qui se cherche un peu. Il va rencontrer Fanny et elle va l'aider un peu là-dedans.

Celui qui se destinait d'abord à travailler derrière la caméra a percé le grand écran dans Happy Face, rôle pour lequel il a décroché le prix du meilleur acteur au Sunscreen Film festival de St-Petersburgh, en Floride.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi