Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Félix B. Desfossés animateur de Région zéro 8
Audio fil du jeudi 7 novembre 2019

Le Premier ministre François Legault en visite à Val-d'Or

Publié le

François Legault sourit à la caméra sur la 3e avenue à Val-d'Or.
Le premier ministre François Legault en visite à Val-d'Or   Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Le premier ministre du Québec, François Legault, a dû répondre des actes de son gouvernement dans plusieurs dossiers jeudi après-midi sur nos ondes.

En visite à Val-d'Or, le premier ministre a été questionné sur le dossier de l'arsenic à Rouyn-Noranda. François Legault maintient que son gouvernement fait ce qu'il faut pour améliorer la situation, en travaillant étroitement avec la Fonderie Horne et les élus locaux, entre autres.

Oui les normes d'arsenic sont dépassées, par contre, je veux quand même être rassurant. [...] Il n'y a pas de preuve à ce moment-ci que les niveaux d'arsenic peuvent avoir un effet sur le cancer ou autres maladies chez les enfants ou les adultes. Par contre, oui, c'est préoccupant de voir les normes d'arsenic aussi élevées. La Fonderie Horne collabore avec nous, ils ont déjà mis en place des mesures, ils n'excluent pas d'ajouter des mesures, a-t-il commenté.

Nous, on n'exclut rien. Lionel Carmant a été très clair. On ne souhaite pas fermer l'usine, ce sont 600 emplois. Mais on ne tolérera aucun risque sur la santé de la population. On va aller au fond des choses pour voir les impacts sur la santé.

François Legault, premier ministre du Québec
François Legault en entrevue dans nos studios de Val-d'Or.
François Legault en entrevue dans nos studios de Val-d'Or Photo : Radio-Canada/Mélanie Picard

Il assure aussi que la construction d'une nouvelle halte routière dans la Réserve faunique ira de l'avant, que l'argent est déjà disponible et qu'il ne reste qu'à s'entendre avec les communautés locales. D'ailleurs, il s'engage aussi à améliorer la sécurité de la route 117.

C'est assez spécial, mais il n'y avait pas de liste complète de tous les travaux qui sont à faire. Donc on est en train de réviser et ça devrait être terminé au cours des prochains mois, ce qu'on appelle le PQI, le Plan québécois des infrastructures, donc on devrait être capable, pour la 117, de vous dire "voici ce qui va être fait et voici exactement quand ça va être fait", a-t-il affirmé.

François Legault est aussi revenu sur la question des étudiants étrangers et le Programme de l'expérience québécoise (PEQ). Selon lui, l'objectif demeure de combler les besoins en main-d'oeuvre, qui sont criants dans toutes les régions.

Moi je pense qu'à partir du moment où on s'entend sur le principe qu'on devrait prioriser dans nos universités, nos collèges, les secteurs dans lesquels on a une pénurie de main-d'oeuvre, bien on va se mettre assez rapidement d'accord avec le recteur pour dire que si c'est vrai qu'il y a des emplois, moi c'est ça mon objectif en bout de ligne, de combler des emplois qui sont en demande, a-t-il déclaré.

Pour écouter l'entrevue intégrale, cliquez sur l'audiofil ou sur la vidéo.

Chargement en cours