Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Félix B. Desfossés animateur de Région zéro 8
Audio fil du mardi 1 octobre 2019

Khate Lessard revient sur son expérience à Occupation double

Publié le

Photo de Khate Lessard.
La manière dont la première candidate d'Occupation Double trans sera présentée aura un gros impact sur les commentaires en ligne, selon Alice Bédard.   Photo : Instagram / Khate Lessard

L'Amossoise Khate Lessard est de retour au Québec après quatre semaines à vivre l'aventure Occupation double.

Elle est la première femme trans à faire son entrée dans les maisons de la populaire télé-réalité, qui se déroule en Afrique du Sud cette année.

Même si elle a été éliminée après une semaine, elle ne regrette pas du tout son expérience.

Elle a pu profiter du temps passé là-bas avant de pouvoir revenir au Québec, puisque le décalage entre la production et sa diffusion est de trois semaines.

Une expérience qu'elle qualifie de si plaisante, si enrichissante, si traumatisante! C'était particulier, je n'avais jamais pris l'avion de ma vie, je suis partie en Afrique, j'ai passé le tapis rouge avec le vote du public... vraiment, c'est toute une expérience, raconte-t-elle.

Déjà, la jeune femme se fait reconnaître et arrêter dans la rue. La Youtubeuse a également repris contact avec les internautes depuis son retour au Québec dimanche.

Je n'ai pas vu l'évolution, j'ai juste vu de quoi ça avait l'air quand je suis revenue, parce que je n'avais pas accès à mon téléphone, pas accès à Internet en Afrique du Sud. On m'a redonné mon téléphone hier et je suis allée sur Instagram. Je pense que je suis rendue à 57 000 personnes qui aiment ma page, témoigne-t-elle.

En participant à une télé-réalité comme Occupation double, Khate s'exposait aux éloges de la communauté comme aux critiques, surtout des internautes. J'étais quand même stressée, parce que je ne savais pas comment ça allait se passer, je n'en avais aucune idée. C'est sûr que quand j'ai appris sur le tapis rouge que j'étais le premier choix du public, ça m'a roulé dans la tête, confie-t-elle.

Était-ce des téléspectateurs heureux de voir une première femme trans à l'émission, ou était-ce plutôt des curieux qui souhaitaient la voir s'humilier à la télévision? Des questions qui sont venues à l'esprit de l'Amossoise.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en revenant ici, et finalement les commentaires sont super positifs, à environ 80 %. Quand c'est négatif, ça se bat entre personnes sur Internet, je n'ai pas à m'en mêler, les gens se répondent entre eux autres, indique-t-elle.

Inspirer les autres

Lorsqu'elle s'est inscrite à Occupation double, Khate Lessard n'avait pas en tête d'inspirer d'autres gens à avoir le courage d'assumer leur identité de genre. Elle se doutait que le sujet ferait jaser, mais elle souhaitait avant tout rencontrer l'amour.

Ce n'est que plus tard que son rôle de modèle pour les jeunes est devenu plus clair. Je ne pensais pas que ça deviendrait gros de même, avoue-t-elle. La semaine dernière, elle était dans le top 5 des personnes les plus médiatisées au Québec, selon ce que lui a appris la productrice de la télé-réalité, Julie Snyder.

Pour le moment, la nouvelle vedette de la télé-réalité reviendra en Abitibi-Témiscamingue pour quelques jours, avant de plier bagage pour s'installer à Montréal, où de beaux projets l'attendent... mais qu'elle garde secrets pour l'instant!

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Chargement en cours