Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Félix B. Desfossés animateur de Région zéro 8
Audio fil du jeudi 12 septembre 2019

À 20 ans, Zachary Lauzon accroche ses patins

Publié le

Le défenseur de 20 ans des Huskies de Rouyn-Noranda Zachary Lauzon en entrevue à Région zéro 8
L'ancien défenseur de 20 ans des Huskies de Rouyn-Noranda, Zachary Lauzon, prend sa retraite du hockey.   Photo : Radio-Canada / Vincent Desjardins

À seulement 20 ans, l'ancien joueur des Huskies et natif de Val-d'Or Zachary Lauzon est contraint de prendre sa retraite.

Il accroche ses patins, alors qu'il était aux portes de la LNH, en raison des contrecoups d'une commotion cérébrale et d'une entorse cervicale.

Je sentais que c'était la bonne décision à prendre. Comme je l'ai expliqué un peu aux gens autour de moi, ce n'est pas une décision prise du jour au lendemain, ça a été un long processus.

Zachary Lauzon

Ça fait environ deux ans et demi que j'essaie de revenir de cette commotion-là et que je passe à travers toute une gamme de traitements. Je suis allé à deux places aux États-Unis et à quelques places au Québec aussi. Ça a été un long processus, j'ai eu le temps d'y penser en masse et rendu où j'étais dans ma vie, avec tout ce que j'ai vécu, je suis convaincu que c'était la bonne décision, ajoute le hockeyeur.

Que lui réserve l'avenir?

Il s'apprête maintenant à débuter sa deuxième carrière, celle d'étudiant universitaire, mais n'a toutefois pas encore de plan clair pour l'avenir.

Pour l'instant, c'est un peu nébuleux. Je planifie aller étudier en administration aux HEC à la prochaine session, à Montréal, après les Fêtes. En étant joueur de hockey... on joue au hockey toute notre vie. Il y a deux ou trois ans, je ne pensais pas prendre ma retraite à 20 ans, donc je suis dans une étape où il va falloir que je me redécouvre et que j'exploite d'autres champs d'intérêt que je n'avais pas nécessairement le temps d'exploiter quand je jouais au hockey, soulève-t-il.

Il ne se dit pas inquiet pour la suite et profitera de son automne à Val-d'Or pour aller voir les matchs de son petit frère, Émile Lauzon, qui évolue pour les Foreurs.

Chargement en cours