Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Félix B. Desfossés animateur de Région zéro 8
Audio fil du jeudi 5 septembre 2019

Tour de piste en Allemagne pour l’artiste de cirque Vanessa Collini

Publié le

Une acrobate est accrochée à des tissus suspendus dans les airs.
Vanessa Collini lors du Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue   Photo : Facebook/Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue

L'artiste de cirque rouynorandienne Vanessa Collini est présentement en Allemagne pour un contrat qu'elle a réussi à décrocher de l'autre côté de l'Atlantique.

C'est le cirque qui m'amène en Allemagne. Il y a environ une semaine et demie, j'ai été contactée pour prendre part à un spectacle. On m'a demandé d'envoyer mes vidéos, mes photos, ce que j'ai fait. Finalement, on m'a demandé si je pouvais être là la semaine prochaine, alors me voilà en Allemagne!, raconte la jeune spécialiste du cerceau aérien.

C'est à l'invitation de la compagnie GOP, qui fait dans le spectacle de variétés, que Vanessa Collini a accepté de traverser l'Atlantique avec un si court délai. Leur spectacle s'appelle Freaks. Comme le dit le nom, c'est une espèce de freak show, qui peut rappeler un peu le Cirque des Frères Collini qu'on a créé à Rouyn, précise-t-elle.

C'est un petit rêve d'enfance qui se réalise.

Vanessa Collini

Le personnage qu'elle interprétera est celui d'une jeune femme tout juste sortie d'un asile psychiatrique. C'est assez dans mes cordes, je suis arrivée ici et j'étais vraiment contente d'avoir ce rôle-là, avance-t-elle.

Elle dit s'être fait remarquer grâce aux contacts qu'elle a entretenus après sa sortie de l'École nationale de cirque de Montréal. C'est une amie qui avait vu le spectacle des Frères Collini qui a proposé son nom, trouvant que le spectacle de la troupe allemande collait bien à la peau de l'acrobate.

On fait huit spectacles par semaine et je suis ici jusqu'au 3 novembre, donc j'ai presque une soixantaine de spectacles à faire, lance-t-elle.

Chargement en cours