Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie-Claude Luneau
Audio fil du vendredi 14 juin 2019

Un nouvel album pour Jacques Michel

Publié le

Jacques Michel
Photo : Julie Mainville

L'auteur-compositeur-interprète natif de Bellecombe Jacques Michel revient avec un nouvel album, Tenir. Sa sortie est prévue cet automne, mais déjà, un premier extrait a été dévoilé

Même après une carrière de plus de 50 ans, Jacques Michel est fébrile à l’idée de lancer un nouvel album. Je suis tout énervé. Ça fait quand même une couple d’années que je travaille à faire naître cet album, rappelle-t-il.

Les enregistrements sont terminés depuis la mi-décembre et l’auteur-compositeur-interprète était heureux de dévoiler son premier extrait, Odyssée. Je commençais à avoir hâte que ça sorte!, confie-t-il. Un second extrait pourrait être dévoilé d’ici la sortie de l’album.

Jacques Michel se lançait ainsi dans la composition d’un premier album de chansons originales depuis les années 80. Un défi qu’il a eu peur de ne pas pouvoir relever, de son propre aveu. Écrire, quand ça fait longtemps qu’on n’a pas écrit… vous savez écrire c’est un plaisir, mais c’est un douloureux plaisir, lance-t-il.

On remet toujours chaque mot, chaque phrase en question. Mais en même temps, ça nourrit d’une façon extraordinaire, ça nous allume. J’ai l’impression que je viens d’apprendre à écrire, que je viens d’apprendre à chanter. J’aimerais bien avoir une vingtaine d’années de moins pour en écrire plusieurs autres encore, avance Jacques Michel.

Après la sortie de l’album, il compte bien partir en tournée. On a déjà 20 dates de confirmées avant même qu’un extrait soit sorti, indique-t-il. Je commence ma tournée par un spectacle ou deux dans les environs de Montréal, mais tout de suite après, je m’en vais en Abitibi-Témiscamingue et je fais cinq soirs consécutifs là-bas.

Je suis tellement content, je vais pouvoir chanter à Matagami, où je n’avais pas chanté en 2015 ou 2016, à Amos, où je n’avais pas chanté non plus. Je retourne à Rouyn-Noranda, au Théâtre du Cuivre, et après, je vais à Ville-Marie et puis à Val-d’Or. Cinq soirs consécutifs, j’ai très hâte!, ajoute-t-il.

Chargement en cours