•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

La mère d’une enfant lourdement handicapée lance sa marque de vêtements adaptés

Audio fil du lundi 6 mai 2019
Des bottes molles de différentes couleurs sont placées côte à côte.

Les bottes adaptées font partie des vêtements confectionnés pour Sofiane - Vêtements adaptés.

Photo : gracieuseté Mélanie Cossette

La mère d'une enfant lourdement handicapée, Mélanie Cossette, lance sa propre ligne de vêtements adaptés aux personnes vivant avec un handicap.

Mélanie Cossette et sa fille Sofianne, aussi appelée Soso, ont souvent fait les manchettes, notamment en raison du recours au cannabis pour soulager les crises d'épilepsie de la fillette et pour les demandes de financement formulées pour mieux adapter leur résidence.

Créatrice du groupe Facebook Parents Enfants Différents, qui compte aujourd'hui 780 membres de partout au Québec, Mélanie Cossette remarquait qu'une question revenait souvent. Comment les parents se débrouillent-ils l'hiver venu, lorsqu'il est temps d'enfiler une salopette et des bottes d'hiver? Vous savez, mettre une salopette à un enfant qui pèse 50, 60, 70 livres et qui n'a plus de tonus du tout, ce n'est vraiment pas évident, confie la maman.

Une enfant en fauteuil roulant se fait donner une accolade par sa mère.

Mélanie Cossette et sa fille Sofianne, aussi connue sous le surnom «Soso».

Photo : gracieuseté Mélanie Cossette

Constatant qu'elle était loin d'être seule à vivre avec cette problématique, elle a pris la décision de dessiner des vêtements adaptés et de les faire confectionner. Se butant à plusieurs refus, elle a pris le taureau par les cornes et a pris des cours de couture pour réussir à confectionner ses vêtements elle-même, ce qui a constitué tout un défi.

Il y a un an et demi, je ne savais même pas coudre, je ne savais même pas enfiler une machine à coudre. C'était des vêtements qui sortaient de mon imagination, je ne pouvais pas me fier sur un patron. J'ai travaillé extrêmement fort, raconte-t-elle.

Une fois la confection des vêtements maîtrisée, elle a commencé à vendre ses articles sur Internet et les commandes sont arrivées rapidement. Je le faisais pour ma fille, mais parce qu'on en avait parlé beaucoup dans notre groupe, je savais que je n'allais pas seulement le faire pour ma fille. Dès le départ, c'était clair, dit-elle.

Les vêtements adaptés, soient une pochette pour couvrir les jambes et des bottes qui s'enfilent facilement, sont disponibles pour les enfants et les adultes. Ils sont disponibles sur le sofianne.ca (Nouvelle fenêtre). Pour chaque vente, elle remettra 1 $ à la Fondation du CHU Ste-Justine pour la recherche sur les maladies infantiles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi