Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie-Claude Luneau
Audio fil du vendredi 12 avril 2019

Littérature : Patrice Gilbert lance Le porto d’un gars de l’Ontario

Publié le

Un roman est posé sur une table.
Patrice Gilbert lance son premier roman, Le porto d'un gars de l'Ontario.   Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

Natif de l'Abitibi-Témiscamingue, mais installé à Toronto depuis plusieurs années, où il travaille pour la minière Agnico Eagle, Patrice Gilbert lance son tout premier roman.

Patrice Gilbert rêvait de publier depuis longtemps; c’est maintenant chose faite avec Le porto d’un gars de l’Ontario. J’ai toujours aimé écrire. J’ai écrit différentes choses à différentes étapes de ma vie. J’avais ce besoin-là. Quand j’étais plus jeune, j’étais journaliste au Courrier de Malartic. Ça m’a initié à l’écriture, confie-t-il.

L’écriture de ce roman s’est faite à temps perdu sur une période d’environ 15 ans. Pour mes autres projets, j’espère que ça ne sera pas aussi long!, lance-t-il. Celui qui travaille en anglais sur une base régulière souhaitait en même temps rendre hommage à la langue française avec ce roman.

Le récit du roman Le porto d’un gars de l’Ontario débute avec la naissance de Gratien Beauséjour à Saint-Michel-des-Saints. L’auteur ne s’identifie pas vraiment à son protagoniste. Il y a des portions du roman qui sont inspirées de choses qui me sont arrivées ou ont passé proche de m’arriver. Il y a plus de mon père au début, plus de mes collègues. C’est un mélange de monde qu’on peut tous reconnaître, on a tous un peu de Gratien Beauséjour dans notre histoire, affirme-t-il.

Certains lieux de l’histoire seront familiers aux lecteurs de l’Abitibi-Témiscamingue, dont la mine Sigma de Val-d’Or. Le monde minier est d’ailleurs bien présent tout au long du roman.

Le porto d’un gars de l’Ontario est paru aux éditions L’Interligne et est disponible en librairies. Patrice Gilbert sera présent au Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue, à Amos, à la fin du mois de mai.

Chargement en cours