Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie-Claude Luneau
Audio fil du lundi 8 avril 2019

Un immense pont d’acier dans ses valises

Publié le

Une douzaine de jeunes posent avec un pont en acier de plusieurs mètres de long.
Une équipe de l'ÉTS a mis la main sur la première position d'une compétition d'assemblage de pont en acier au Mexique.   Photo : gracieuseté

Une équipe de l'École de technologie supérieure (ÉTS), dont font partie plusieurs étudiants originaires de l'Abitibi-Témiscamingue, a remporté un concours de construction de pont en acier au Mexique.

C’est un concours universitaire où on doit construire un pont en acier selon plusieurs critères. Ensuite, on va faire la compétition qui était basée au Mexique cette année, explique Gabriel Bernard, membre de l’équipe originaire de Rouyn-Noranda.

La rapidité d’assemblage du pont, sa rigidité et son poids font partie des critères jugés pour remporter le concours.

L’équipe de l’ÉTS a réussi à l’emporter contre plusieurs des plus grandes universités en Amérique du Nord. On se sentait très bien, surtout qu’on a été accepté à la dernière minute dans la compétition. Les années passées, on faisait la compétition canadienne et américaine, mais cette année, la compétition américaine n’acceptait plus les équipes canadiennes, donc on a réussi à faire la compétition au Mexique il y a à peu près un mois. Il a fallu changer notre échéancier et qu’on se mette à travailler là-dessus, raconte-t-il.

Des heures de travail

Les 12 étudiants ont débuté la conception du pont en septembre dernier et ont reçu leurs matériaux au mois de janvier. On a commencé à pratiquer l’assemblage du pont environ deux semaines avant de partir, donc on n’a pas eu beaucoup de sommeil!, lance Gabriel Bernard.

Selon les critères de la compétition, les côtés du pont devaient être asymétriques. L’un des côtés mesurait ainsi 23 pieds de long et l’autre, 18 pieds. Leur pont étant en forme d’arche, il mesurait 5 pieds de hauteur.

On a amené ça de peine et de misère avec des valises et un petit jeu de Tetris mental pour entrer ça dans cinq valises.

Gabriel Bernard

L’équipe prendra maintenant part à la compétition canadienne du 15 au 18 mai à l’école Polytechnique de Montréal.

Chargement en cours