Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie-Claude Luneau
Audio fil du mardi 19 mars 2019

Fourrures Grenier ouvre une boutique à Val-d’Or

Publié le

Un bâtiment avec une affiche de Fourrures Grenier, en hiver.
En conservant la manufacture de Barraute, Fourrures Grenier tiendra maintenant boutique à Val-d'Or.   Photo : Facebook/Fourrures Grenier

L'entreprise Fourrures Grenier, de Barraute, déménage sa boutique à Val-d'Or, tout en conservant sa manufacture de Barraute.

L'entreprise prend tellement d'expansion qu'elle a dû prendre la décision d'affaires d'ouvrir une boutique à Val-d'Or, comme l'explique la copropriétaire Jeanne Grenier.

C’est vraiment un manque d’espace, indique-t-elle. Au cours des dernières années, on a fait l’acquisition de bâtiments supplémentaires, on a même construit un autre bâtiment. On a pris de l’expansion. Nos ventes ont continué d’augmenter, nos ventes en ligne, on a le double de détaillants qu’on avait avant. On veut aussi développer de nouveaux produits et on manque d’espace.

Présentement, nos espaces sont occupés du sol jusqu’au plafond.

Jeanne Grenier, copropriétaire de Fourrures Grenier

Fourrures Grenier avait même fait l’acquisition d’un nouveau bâtiment pour agrandir à Barraute, mais a reçu une offre de location à Val-d’Or qu’elle n’a pu refuser. Les coûts étaient deux fois plus élevés que ce qu’on avait prévu. On avait un peu mis le projet sur la table, on était en réflexion, puis la propriétaire de Frérot Soeurette de Val-d’Or, qui a fermé sa boutique pour prendre sa retraite, nous a fait une offre de louer son local sur option d’achat. Une offre pas mal intéressante. On s’est consulté à l’interne et on s’est dit "je pense que c’est le destin qui nous parle et il faut faire ce pas-là si on veut continuer de prendre de l’expansion et faire grandir notre entreprise", raconte Mme Grenier.

Le fait d’ouvrir une boutique à Val-d’Or permet de faire plus d’espace pour continuer la production à Barraute, qui a toujours bien supporté l’entreprise. On veut pouvoir agrandir notre manufacture, créer de nouveaux produits et même créer des emplois, assure Mme Grenier, qui précise que le gros du marché provient de Val-d’Or et d’Amos, mais aussi de Rouyn-Noranda, Senneterre et même Lebel-sur-Quévillon. Val-d’Or était donc plus centrale pour les clients venus d’ailleurs.

Chargement en cours