•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chronique bière : les berliner weisse

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Chronique bière : les berliner weisse

Rattrapage du vendredi 10 juillet 2020
Trois canettes de bières colorées.

Trois bière Berliner Weisse proposées aujourd'hui pour la chronique bière.

Photo : Gracieuseté

Jean-François Gibbson nous présente cette semaine les berliner weisse, qui font partie du monde des bières sures.

Jean-François Gibbson indique que la bière sure est de plus en plus la tendance dans le monde de la microbrasserie québécoise, particulièrement l’été, car elle est très rafraîchissante.
La berliner, une bière acidulée, a été créée il y a environ 500 ans à Berlin, d’où son nom. Une fermentation lactique fait partie du processus de fabrication.
On va jouer avec le pH pour la rendre un peu plus acidulée, explique Jean-François Gibbson.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Son taux d’alcool se situe autour de 3 % ou 4 %.

Ça peut faire penser à la limonade. Sur le bord d’une piscine, c’est idéal, indique Jean-François Gibbson.

Au fil des ans, des personnes ont essayé d’ajouter des ingrédients pour couper l’acidité de cette bière. En Allemagne, on a pris l’habitude d’ajouter un sirop de fruit à cette bière, et de la servir avec une paille, presque comme un cocktail.

Les Américains, qui ont moins l’habitude d’ajouter des sirops, des fruits ou des épices dans leur bière, ont plutôt choisi d’adoucir l’acidité en incluant les fruits directement lors du brassage.

Les trois bières suggérées :

  • Suricat, de la brasserie Noctem, à Québec (faite avec framboises entières québécoises, fournies par le Domaine le Cageot de Jonquière)
  • Kettel Sour, de la brasserie Vox Populi, à Montréal (avec du sirop d’orange)
  • Berliner Weisse, de l'entreprise LOOP en collaboration avec une microbrasserie à Boucherville (avec du sirop de fraise)

Accord mets et bière : on peut les déguster avec un craquelin en entrée ou encore avec un gâteau au fromage au dessert.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi