•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le groupe vocal The Ink Spots de passage à Rouyn

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Le groupe vocal The Ink Spots de passage à Rouyn

Rattrapage du mercredi 26 février 2020
Publicité en vue du passage du groupe The Ink Spots à Rouyn-Noranda, en 1959

Publicité en vue du passage du groupe The Ink Spots à Rouyn-Noranda, en 1959

Photo : BAnQ Rouyn-Noranda

Le groupe vocal The Ink Spots a été fortement associé à la série de jeux vidéo Fallout au cours des dernières années. Peu de gens savent que ce groupe pionnier du doo wop et du rhythm and blues a non seulement tourné au Québec et jusqu'à Rouyn-Noranda en 1959, mais il a également lancé une chanson bilingue destinée au public francophone d'ici!

Au cours des années 30 à 50, le groupe afro-américain The Ink Spots faisait partie des plus grandes vedettes de la musique pop en Amérique du Nord. À une époque où les lois ségrégationnistes étaient toujours en place au États-Unis et que le racisme était très présent dans le domaine de la musique, The Ink Spots et The Mills Bros ont été parmi les premiers groupes Noirs à percer le marché Blanc.

De 1997 à 2018, la concession de jeux vidéo Fallout a utilisé plusieurs chansons des Ink Spots pour ses différents jeux, créant littéralement une marque sonore distinctive. La douceur et le rythme berçant des chansons des Ink Spots contrastent avec l’action généralement violente des jeux vidéo de la série Fallout.

Une nouvelle génération a donc découvert The Ink Spots tout en tirant sur des ennemis virtuels.

The Ink Spots à Rouyn-Noranda

Au cours des années 50, 60 et 70, la ville de Rouyn-Noranda est un centre d’accueil particulièrement favorable aux musiques afro-américaines, que ce soit le jazz, le rhythm and blues ou même le reggae. Le foisonnement économique lié au dynamisme du milieu minier et l’affluence de travailleurs créent une énorme demande pour du divertissement dans les villes jumelles.

C’est dans ce contexte qu’à compter du 7 septembre 1959, The Ink Spots sont engagés au prestigieux cabaret Casa Loma de Rouyn-Noranda, aussi connu sous le nom du Club Charlebois.
Mis à part quelques encadrés publicitaires annonçant la série de spectacles, les journaux locaux sont demeurés avares de détails ou commentaires sur le déroulement ou le succès des événements.

Mais une chose est certaine, les Ink Spots étaient très appréciés du public québécois. Il faut dire qu’au cours de la même époque, ils ont eu un bon coup de pouce de la part du producteur de disques et de spectacles Roger Miron. Il les a non seulement envoyés jouer ici et là au Québec, mais qui leur a aussi permis d’enregistrer un 45 tours sur son étiquette, les disques Rusticana.

Sur ce disque, The Ink Spots sont non seulement accompagnés de musiciens québécois, mais le producteur a écrit pour eux un texte bilingue, à moitié en français et à moitié en anglais intitulé My dream c’est vous. Le disque était destiné au public francophone du Québec et du Canada français.

Ont-ils enregistré ce 45 tours au même moment où ils sont passés à Rouyn en 1959? L’histoire ne le dit pas, mais c’est fort possible. La sortie du disque concorde avec la date. Peu importe, ça demeure très inusité qu’un groupe vocal/doo wop afro-américain ait enregistré ici un 45 tours, en français, pour le public de chez nous!

Pour écouter un extrait ce disque, en vinyle, cliquez sur l'audiofil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi