•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Chronique histoire avec Sébastien Tessier : les premiers commerces de Rouyn

Rattrapage du lundi 24 février 2020
Des bâtiments en bois rond aux débuts de Rouyn-Noranda, en hiver.

Le magasin général Dumulon

Photo : BAnQ - Rouyn-Noranda

Sébastien Tessier, de Bibliothèques et archives nationales du Québec (BnQ), nous parle des premiers commerces de Rouyn-Noranda. Il tente de répondre à la question « Quel est le plus vieux commerce de Rouyn-Noranda toujours en activité? »

Afin de répondre à cette question, Sébastien Tessier a effectué des recherches dans les journaux, les publicités d'époque, et les raisons sociales, qui sont un peu l'ancêtre du registre des entreprises.

Les premiers commerces

Le premier commerce établi à Rouyn-Noranda est le magasin général de la famille Dumulon, fondé en 1924. La bâtisse existe encore, mais elle n'abrite plus le commerce original. Puis, l'Hôtel Osisko, tenu par les frères Green, a vu le jour en face du magasin général de la famille Dumulon.

La marina, site historique du Magasin général Dumulon de Rouyn-Noranda.

La marina, site historique du Magasin général Dumulon de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Lise Millette

D'ailleurs, la banque Canadian National a été construite en 1925, avant même la fondation de la ville.

Beaucoup d'hôtels

On comptait 5 hôtels dans les années 20 à Rouyn-Noranda, alors que la ville venait tout juste de naître. Cependant, il n'y avait pas encore d'église.
Il y avait plus d'hôtels que d'église [...] le lieu de culte était une tente à l'extérieur sur la rue Perreault, indique Sébastien Tessier.

Lorsque la température empêchait la tenue des messes à l'extérieur, on allait à l'Hôtel Rouyn ou la salle de cinéma du théâtre.

Vue de la rue Gamble vers 1927-1928.

Vue de la rue Gamble vers 1927-1928.

Photo : BANQ - Fonds Fonderie Horne. Série Vavasour & Dick.

La réponse

Après ses recherches, Sébastien Tessier en est arrivé à l'hypothèse suivante : ce serait l'hôtel National, à l'intersection de la rue Principale et de la rue du Terminus, qui est le plus vieux commerce existant toujours. Construit en 1927, il a toujours gardé le même nom et la même vocation.

L'intersection de la rue Principale et de la rue du Terminus. À droite, la bâtisse du national, une taverne,

L'intersection de la rue Principale et de la rue du Terminus. À droite, la bâtisse du national, une taverne qui a vu le jour en 1927.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi