•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le blogue <em>Pensées pour jours ouvrables</em> devient un livre

Radio-Canada cet après-midi

Cette émission n'est plus à l'antenne.

Le blogue Pensées pour jours ouvrables devient un livre

Audio fil du jeudi 15 juin 2017
Un espace de travail.

Un espace de travail.

Photo : Radio-Canada

Le blogue Pensées pour jours ouvrables devient un livre chez Moult éditions. L'auteure derrière le projet lancé en 2012 a toujours conservé l'anonymat et s'est fait connaître sous l'avatar Bureau Beige.

Elle a trouvé ce nom en regardant autour d'elle lorsqu'elle se questionnait sur un possible nom d'auteure à utiliser. « J'ai regardé autour de moi et ce qu'il y avait, c'était un bureau beige. Je ne suis pas allé plus loin que cela. »

L'auteure pose un regard sociologique sur la vie de bureau, notamment inspirée de ses années de travail au sein de la fonction publique.

En s'appelant Bureau Beige, elle ne voulait pas que quiconque puisse identifier ses anciens employeurs sur le web.

« J'avais besoin de cet anonymat-là pour écrire ce que j'avais sur le coeur. [...] Maintenant le temps a passé, je suis maintenant heureuse. [...] Je ne voulais pas qu'on pense que c'est une vendetta contre mes anciens employeurs. Ce n'est pas ça ».

Bureau Beige aborde, entre autres, l'espace physique de travail comme le cubicule, qui l'a particulièrement marqué.

« À chaque fois que je revenais au bureau, en après-midi, j'avais l'impression d'être seule dans l'univers et que c'était une prison. »

Tout en abordant l'aspect humain, elle critique le discours qui veut faire des travailleurs un outil de performance.

De la couleur du mobilier, aux rapports hiérarchiques, à la lourdeur administrative et à l'absence de reconnaissance, de nombreux lecteurs reconnaîtront des scènes de leur quotidien dans ce blogue qui est maintenant aussi disponible en livre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !