Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Nicolas Vigneault
Audio fil du mercredi 10 mai 2017

Pas juste des sacs de sable pour protéger des inondations

Publié le

La digue portative peut être vendue en rouleaux ou en caisson pour faciliter les déploiements.
La digue portative peut être vendue en rouleaux ou en caisson pour faciliter les déploiements.   Photo : Radio-Canada

Une entreprise de Victoriaville a trouvé une solution de rechange aux sacs de sable pour protéger la population des crues des eaux.

Le président de MégaSécur, Daniel Déry, a mis au point le Water-Gate, une bâche qui permet de créer une digue en quelques minutes.

Une seule personne peut l'installer en peu de temps. Il suffit de dérouler le produit. L'eau entre dans ce long sac de PVC qui gonfle quand l'eau y entre. Il se crée ainsi une barrière d'eau.

« J'ai entendu parler de digues de sacs de sable qui ont cédé, jamais ça va arriver avec une barrière d'eau », soutient M. Déry.

L'usine de 28 employés fonctionne à plein régime actuellement pour fabriquer cette bâche. Le seul hic, en ces temps d'inondations historiques au Québec, c'est que le produit est presque uniquement vendu à l'étranger.

Les ventes en sol québécois ne représentent que 0,5 % du chiffre d'affaires de l'entreprise.

Les gouvernements, les municipalités sont les principaux clients de l'entreprise. L'armée américaine lui a donné une certification après avoir testé le dispositif pour sa résistance aux vagues.

En Europe, les pompiers l'utilisent aussi dans certains pays.

Actuellement, il faut débourser plusieurs centaines de dollars par mètre pour acquérir la bâche. M. Déry affirme qu'un modèle plus accessible est dans les plans d'ici quelques mois.

Chargement en cours