Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Claude Bernatchez
Audio fil du mercredi 11 avril 2018

Opération délicate sur les câbles du pont Pierre-Laporte

Publié le

Pont Pierre-Laporte
Pont Pierre-Laporte   Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Le ministère des Transports inspectera cet été les câbles porteurs du pont Pierre-Laporte. Plusieurs jours seront nécessaires pour cette inspection sur la structure datant de 1970, explique l'ingénieur du ministère des Transports, Christian Mercier.

Les travaux évoqués dans Le Soleil cette semaine prévoient l’inspection des câbles porteurs et le remplacement de suspentes.

Le responsable des travaux au pont Pierre-Laporte mentionne que l’ouvrage a été bien entretenu depuis sa construction et bien qu’il s’agira d’une première inspection des câbles porteurs, on ne s’attend pas à de mauvaises surprises.

« Depuis 45 ans, 50 ans, le pont Pierre-Laporte est bien servi au niveau entretien qu’on fait, au niveau calfeutrage des entrées d’eau possible, au niveau du câble, le peinturage du câble principal pour avoir une peinture élastique qui résiste à l’intrusion d’eau, tout ça a été bien fait. On s’est donné une chance », affirme M. Mercier.

Néanmoins, les travaux permettront de vérifier l’état des câbles et des mesures pourront être prises en fonction du degré de corrosion observé.

Les câbles est et ouest seront inspectés sur une longueur de 12 mètres. Ils devront être ouverts pour voir l’état des fils à l’intérieur. « Le câble porteur est composé d’environ 13 000 fils et ces 13 000 fils, on n’a pas accès visuellement pour voir leur état de corrosion et la norme est de faire des inspections intrusives. »

Il faudra enlever le fil de guipage, le fil de protection sur la surface des câbles de plus de 60 centimètres de diamètre. Les câbles seront ensuite remis au même état qu’avant les travaux.

« L’important, c’est de bien refermer après. Il faut prendre des mesures de circonférence avant l’ouverture pour la refermer dans le même état qu’il était auparavant. »

Des aménagements devront être faits pour sécuriser les travaux qui se tiendront non loin de la circulation automobile. Les trois voies sur le pont demeureront disponibles à vitesse réduite durant les travaux qui dureront une vingtaine de jours pour l’inspection de chaque section de câble.

Des travaux d’inspection semblables ont déjà été réalisés sur le pont de l’île d’Orléans en 2004-2005.

Chargement en cours