Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Claude Bernatchez
Audio fil du mardi 20 février 2018

Le concept du Centre de glaces dévoilé

Publié le

Esquisse du Centre de glaces de Québec
Le futur complexe comprendra deux patinoires, un anneau de 400 m et une piste de course à pied.   Photo : Radio-Canada


Les travaux de construction du futur Centre de glaces dans le secteur de Sainte-Foy, à Québec, débuteront en août prochain. Discussion avec Éric Pelletier, architecte responsable du projet, associé principal et directeur de conception chez Lemay Architectes.

Le principal défi qu’il fallait relever dans la conception de l’édifice était de composer avec le terrain exigu. Le centre de glaces s’implantera à l’endroit exact de l’actuel anneau, mais sera toutefois d’une plus grande superficie. Le bâtiment fera environ 85 m par un peu plus de 200 m.

« On a essayé de conserver le plus possible les talus existants pour protéger la vue et pour être isoler de l’autoroute Henri IV. Nous on souhaitait que les gens, quand ils viennent patiner, qu’ils se retrouvent dans un cadre naturel même si on est en pleine ville, mais ça nous a donné moins d’espace pour s’implante », résume l’architecte.

Dans le but d’avoir un contact constant avec les usagers, le centre de glaces a été conçu pour qu’on y voie à l’intérieur de l’extérieur et vice versa. Pas question de faire un aréna conventionnel. La lumière naturelle entrera dans le bâtiment grâce à des bandes de fenêtres de 3,5 m qui en feront tout le tour. Celles-ci s’agenceront à l’intérieur des plafonds et des anneaux de bois.

« C’est un centre d’entraînement pour le patinage longue piste et courte piste, donc on voulait que les gens voient ce qui s’y passe, pour pas que ça soit caché. Et on voit avec les Jeux olympiques présentement que ces sports sont populaires », ajoute M. Pelletier.

Il n’y aura pas un endroit où l’on pourra voir en un seul coup d’œil l’ensemble de la structure. Son impact visuel sera atténué par les talus et les plantations : « on est venu créer un cadre visuel, un encadrement dans la conception ».

Au final, Eric Pelletier estime que le projet conçu par sa firme répondra aux besoins des usagers tout en respectant l’enveloppe accordée par les trois paliers de gouvernements.

L'architecte Eric Pelletier.
L'architecte Eric Pelletier. Photo : Radio-Canada/Jean-Simon Fabien

Chargement en cours