•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qu'est-ce qu'un monorail?

Première heure

Avec Claude Bernatchez

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Qu'est-ce qu'un monorail?

Audio fil du lundi 27 novembre 2017
Représentation d'un monorail

Monorail

Photo : Radio-Canada

Lors du congrès du Parti libéral du Québec qui s'est déroulé la fin de semaine dernière, Philippe Couillard a dit souhaiter la mise en place d'un nouveau lien rapide entre Québec et Montréal. La création d'un monorail électrique à grande vitesse a été évoquée. En quoi consiste ce système?

Pour Pierre Langlois, physicien, consultant en mobilité durable et auteur du livre Rouler sans pétrole, le monorail constitue la meilleure solution pour relier rapidement les grandes villes avec un système électrique.

Le système comporte selon lui plusieurs avantages

« Ce monorail à grande vitesse, dont le concept a été établi par Pierre Couture, l’inventeur du moteur-roue à Hydro-Québec, a la particularité d’aller à 250 km à l’heure, d’être au-dessus de la mêlée dans le sens qu'il est à 10 mètres dans les airs. Il n’a pas besoin d’infrastructures pour traverser les voies, il passe par-dessus les viaducs parce qu’il est au centre des autoroutes », résume M. Langlois.

Pour cette raison, l’élaboration d’un tel réseau de transport éviterait de causer des expropriations toujours délicates, souligne-t-il.

« Mais surtout, le gros avantage de cette technologie-là parmi toutes les autres qui existent sur la planète, c’est qu’il y a une accélération de 0 à 250 km à l’heure, en 30 secondes. Ce qui permet de faire plusieurs arrêts entre Québec et Montréal sans se retarder », affirme Pierre Langlois.

Les navettes de 60 passagers, autonomes, pourraient arrêter aux endroits désirés sur le réseau entre les villes.

Ces arrêts prendraient au maximum cinq minutes avec un retour à la vitesse de pointe en moins d’une minute grâce aux 16 moteurs-roues installés sur le toit des wagons, précise M. Langlois. Le système permettrait de desservir les régions bien plus facilement que par le réseau autoroutier.

Un plan réaliste?

Pierre Langlois mentionne que les monorails suspendus qui sont déjà en place dans des zones urbaines à travers le monde ne dépassent pas 60 km/h pour l’instant. Le système québécois serait unique au monde. Des études sont toutefois nécessaires afin de valider la technologie et éventuellement réaliser le projet, dit M. Langlois.

« Ça prend 250 millions $ pour faire un banc d’essai et ces temps-ci, ce montant n’est pas nécessairement facile à trouver. Mais pour enlever essentiellement les craintes de risque technologique, on fait un banc d’essai de l’ordre de 5 km de long, et on fait des tests », évoque le spécialiste.

Si ces tests rencontrent les normes de sécurité et les critères de faisabilité, le développement est possible, croit Pierre Langlois. « Ça serait génal parce que ça peut s’exporter au niveau économique et ce serait un atout extraordinaire pour le Québec. »

Finalement, pour la géographie québécoise, le monorail à grande vitesse demeure la meilleure solution à long terme, croit Pierre Langlois et ce, bien plus qu'un train à grande vitesse.

« Le TGV il y en a dans les grands centres et c’est rarement rentable : ça coûte 30 millions du km à peu près en France. Un monorail est estimé à peu près 12 millions du km le long des autoroutes ».

Pour des zones moins densément peuplées comme les régions du Québec et du Canada, il n’y a pas d’intérêt économique à faire un TGV présentement, ajoute finalement le physicien.

D'autres idées circulent pour relier Québec et Montréal plus efficacement. VIA Rail entend pour sa part lancer des trains à grande fréquence entre Windsor et Québec.

Pour consulter le reportage de l'émission Découverte du 7 avril 2013 :

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Un monorail Québec / Montréal?

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi