•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crise au Myanmar, analyse du politologue J-F Rancourt

Première heure

Avec Claude Bernatchez

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Crise au Myanmar, analyse du politologue J-F Rancourt

Rattrapage du mardi 23 février 2021
Une main brandie une affiche d'Aung San Suu Kyi. On peut y lire : « SVP, sauvez notre leader, notre futur, notre espoir ».

Les manifestants réclament le retour de la leader démocratiquement élue du pays, Aung San Suu Kyi.

Photo : Getty Images / AFP/SAI AUNG MAIN

Malgré les menaces de la junte militaire, les Birmans ont été des centaines de milliers à manifester dans les rues du Myanmar. Le 1er février, l'armée a pris le pouvoir et a arrêté la cheffe de facto du gouvernement civil, Aung San Suu Kyi. Les Birmans ont réagi en sortant massivement dans les rues. Trois manifestants ont été tués jusqu'à présent et près de 700 personnes ont été arrêtées. Analyse de Jean-François Rancourt, politologue au Centre d'Études Asiatiques de l'Université de Montréal. Il est spécialiste du Myanmar.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi