•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première heure

Avec Claude Bernatchez

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Répercussions de la vague de dénonciation des violences à caractère sexuel

Rattrapage du vendredi 10 juillet 2020
Une femme, assise devant un ordinateur, regarde une journaliste lors d'une entrevue dans son bureau.

Rachel Chagnon, professeure à l'Université du Québec à Montréal

Photo : Radio-Canada

La vague de dénonciations de violences sexuelles a déjà des répercussions sur les personnes visées par les accusations : retrait de la vie publique de Bernard Adamus, Marie-Pier Morin, Éli Bissonnette, fondateur de Dare to Care Record. Le couperet tombe-t-il trop rapidement? Point de vue de Rachel Chagnon, membre l'Institut de Recherches et d'Études Féministes et professeure au Département des sciences juridiques de l'UQAM.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi