•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aide médicale à mourir : les médecins spécialistes reprochent à Québec d'aller trop vite

Première heure

Avec Claude Bernatchez

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Aide médicale à mourir : les médecins spécialistes reprochent à Québec d'aller trop vite

Rattrapage du vendredi 24 janvier 2020
Mme Francoeur accorde une entrevue dans les bureaux de la fédération.

Diane Francoeur, présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ)

Photo : Radio-Canada

La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) revient sur la décision du gouvernement Legault d'élargir l'aide médicale à mourir. Dans une lettre ouverte obtenue par la Presse, la FMSQ déplore que Québec veuille « se conformer d'un trait de plume à ses obligations légales dans la foulée du jugement sur le cas Gladu-Truchon » et que « pour faire l'économie d'un débat de société, le gouvernement vien[ne] plutôt de créer une mer d'incertitudes », notamment en ce qui concerne l'accessibilité de l'aide médicale à mourir aux personnes souffrant de maladie mentale. Entrevue avec Dre Diane Francoeur, présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi