Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Claude Bernatchez
Audio fil du jeudi 27 juin 2019

La vaccination contre le VPH réduit considérablement les infections et les lésions précancéreuses du col de l'utérus

Publié le

Flacons et seringue
Flacons et seringue   Photo : iStock

Le programme de vaccination contre le virus du papillome humain est offert depuis maintenant plus de 10 ans au Québec. Malgré tout, certains doutent encore de son efficacité. Cela pourrait changer puisque selon une étude publiée aujourd'hui dans The Lancet par des chercheurs de l'Université Laval et du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, la vaccination massive contre le VPH réduirait considérablement la fréquence des infections et des lésions précancéreuses du col de l'utérus. Entrevue avec l'une des coauteures de l'étude, Mélanie Drolet, épidémiologiste au Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval.

Chargement en cours