•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affaire SNC-Lavalin : jusqu'où aller avec les accords de réparation?

Première heure

Avec Claude Bernatchez

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Affaire SNC-Lavalin : jusqu'où aller avec les accords de réparation?

Audio fil du mercredi 20 février 2019
Une personne passe devant le logo de la compagnie SNC-Lavalin

Anne Panasuk explique si l’accord de réparation, qu’aurait espéré obtenir SNC-Lavalin selon des allégations du Globe and Mail, est un moyen efficace pour lutter contre la corruption.

Photo : Radio-Canada / CBC

Alors qu'on apprenait hier que Stéphane Roy, un ancien vice-président de SNC-Lavalin accusé de corruption vient d'obtenir l'arrêt des procédures en raison des délais déraisonnables on peut se demander jusqu'où aller avec les accords de réparation dont l'entreprise SNC Lavalin réclame l'accès dans toute cette saga qui secoue le gouvernement fédéral. Rappelons que ces accords sur la suspension des poursuites ont été créés par Ottawa en mars 2018 dans le but de protéger les intérêts des entreprises, de leurs actionnaires et de leurs employés. Analyse de Daniel Béland, directeur de l'Institut d'études canadiennes de l'Université McGill.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi