•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première heure

Avec Claude Bernatchez

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Rattrapage du lundi 14 septembre 2020

Rattrapage

  • Cinq ans du Centre Vidéotron : déception des promoteurs

    Il y a cinq ans, le maire Labeaume inaugurait en grande pompe le Centre Vidéotron qui devait notamment promouvoir le développement immobilier du secteur d'ExpoCité. Plusieurs entrepreneurs avaient sauté sur l'opportunité pour acquérir un terrain, c'est le cas de Karine St-Pierre, de Construction Saint-Pierre Roseberry. Elle espérait en 2017 y faire construire son projet immobilier baptisé Le Scandinave, un projet qui n'a pas encore vu le jour.

  • Les autorités sanitaires surveillent de près l'évolution des cas de COVID-19

    Les autorités sanitaires surveillent étroitement les éclosions de COVID-19 et l'augmentation des cas dans les différentes régions. Le suivi auprès des écoles et des bars est particulièrement renforcé au moment où la saison automnale s'installe avec son lot de maladies. Le point avec Roxane Borgès Da Silva, professeure à l'École de santé publique à l'Université de Montréal.

  • Théories du complot : entrevue avec Marie-Ève Carignan

    Près de 18 % des Canadiens adhèrent aux théories du complot, selon une étude de l'équipe de recherche de l'Université de Sherbrooke. Toutefois, les Canadiens seraient moins nombreux que les Britanniques, les Américains ou les Philippins à adhérer aux thèses complotistes. Les théories du complot auraient également gagné peu de terrain au Canada au cours des derniers mois. Les explications de Marie-Ève Carignan, professeure du Département de communication à l'Université de Sherbrooke et cochercheuse dans ce projet.

  • Élection générale au Nouveau-Brunswick

    C'est jour d'élection au Nouveau-Brunswick, le premier vote de grande ampleur à se dérouler au Canada en pleine pandémie. La campagne électorale s'est déroulée dans ce contexte particulier. Le vote par anticipation a d'ailleurs été plus populaire que jamais selon Élections Nouveau-Brunswick. Ce sont plus de 133 000 personnes qui ont voté par anticipation les 5 et 8 septembre. Les explications de François Gravel, éditorialiste à L'Acadie nouvelle.

Vous aimerez aussi