•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première heure

Avec Claude Bernatchez

En semaine de 5h30 à 9 h

Rattrapage du lundi 4 mai 2020

Rattrapage

  • Avocats sans frontières au travail malgré la crise. Pascal Paradis, d-g de ASFC

    Les inégalités dont souffrent les populations les plus vulnérables s'exacerbent en raison de la pandémie et du confinement. La situation dans certains pays inquiète grandement Pascal Paradis, directeur général de l'organisme Avocats sans frontières Canada (ASFC). Voici ses explications.

  • Mesures sanitaires pour la réouverture d'un magasin. François Latulippe

    Le déconfinement est officiellement lancé au Québec avec la réouverture de plusieurs commerces. Les magasins devront appliquer des mesures de distanciation sociale et d'hygiène pour limiter la propagation de la COVID-19. Le fonctionnement à l'intérieur des établissements doit être complètement réinventé dans bien des cas. Les explications de François Latulippe, président et copropriétaire des magasins de plein air Latulippe.

  • Le repêchage au hockey avec Martin Leclerc

    Le Bureau des gouverneurs de la LNH se réunit pour discuter du repêchage. Le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, a fait parvenir un mémo de 8 pages aux équipes il y a quelques jours indiquant que la ligue, malgré les vives réticences des DG, a l'intention de tenir son repêchage au début du mois de juin. Les explications du chroniqueur sportif Martin Leclerc.

  • Mouvement #jemesouviendrai : Fabrice Vil, entrepreneur social

    Les travailleurs essentiels ont été au-devant de la scène en tant que héros et même anges gardiens. Fabrice Vil a lancé une vidéo en ligne qui dresse un portrait de ces travailleurs au Québec pour montrer la diversité ethnoculturelle et lutter contre le racisme. Il s'agit du mouvement #jemesouviendrai. Le point avec l'entrepreneur social Fabrice Vil.

  • Une fin d’année scolaire en queue de poisson avec Flavie Bellanger de sec 5

    Le déconfinement scolaire ne concerne pas les élèves du secondaire qui devront bientôt vider leurs casiers et récupérer leurs effets personnels. Une fin d'année « en queue de poisson ». Voici le témoignage de Flavie Bélanger. Elle suivait le programme d'art-études à l'école secondaire Cardinal-Roy.

Vous aimerez aussi