•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première heure

Première heure

Avec Claude Bernatchez

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Rattrapage du jeudi 26 mars 2020

Rattrapage

  • La COVID-19, le retour au pays d'un snowbird avec Roger Laroche

    Le premier ministre François Legault a réitéré l'importance pour les « snowbirds » qui affluent vers la frontière de s'isoler à leur arrivée au Québec. Roger Laroche, est sur la route en Caroline du Nord, dans un camping où lui et son groupe ont dû réparer quelques avaries. Il indique que d'autres voyageurs sont en route du Texas, du Mexique et de l'Arizona. Dans son entourage, il ressent du déni de la part de plusieurs Américains face à la pandémie.

  • Sanctions prévues pour les contrevenants à la quarantaine. Patrick Taillon

    Ottawa impose désormais un isolement obligatoire de 14 jours pour les voyageurs qui reviennent au pays. Il va appliquer une mesure qui existe déjà dans la loi. Des vérifications seront menées en personne, mais surtout par téléphone pour s'assurer que les voyageurs s'y conforment. Une personne qui ne respecte pas sa quarantaine est passible d'une amende maximale de 750 000 $ et 6 mois de prison. Le gouvernement a pris cette décision parce que l'isolement volontaire n'est pas toujours respecté. Le point avec Patrick Taillon, professeur de droit constitutionnel à l'Université Laval.

  • La COVID-19  : la situation à Québec. Mise à jour avec le Dr François Desbiens

    Le Dr François Desbiens, directeur de santé publique pour le CIUSSS de la Capitale-nationale, fait le point sur la progression de la COVID-19. Il répond aux nombreuses questions concernant notamment les nouvelles priorités dans les tests de dépistage.

  • Impact sur le report des loyers. Allison Cloutier, propriétaire

    L'approche du 1er avril crée des inquiétudes concernant le paiement du loyer. Des groupes de défenses des locataires réclament des mesures d'aide des gouvernements fédéral et provincial. Certains vont même jusqu'à réclamer l'annulation de tous les loyers. Mais l'inquiétude est aussi grande chez les propriétaires, qui ont des intérêts à payer à la fin du mois. Témoignage d'Allison Cloutier, propriétaire de 120 logements à Québec.

  • Québec solidaire propose le Revenu d’urgence universel. G. N-Dubois

    Puisque que l'aide gouvernementale fédérale n'arrivera pas avant la mi-avril, Québec solidaire propose de mettre sur pied le revenu d'urgence universel. Un dépôt de 1000 $ aux deux semaines dès le 1er avril versé à tous les Québécois qui en font la demande. Le montant sera imposable et pourra donc être ajusté à la fin de l'année fiscale. Les explications de Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de Québec solidaire.

Vous aimerez aussi