•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première heure

Première heure

Avec Claude Bernatchez

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Rattrapage du mardi 24 mars 2020

Rattrapage

  • La COVID-19 aux États-Unis. Compte rendu de Richard Hétu, correspondant à N-Y

    Plus de 46 000 personnes sont maintenant infectées au coronavirus aux États-Unis et près de 600 en sont mortes. L'État de New York est devenu l'épicentre de la crise avec la moitié des cas dans le pays. Le président Trump indique pour sa part qu'il annoncera prochainement des assouplissements aux directives mises en place par son administration. Le point avec Richard Hétu, correspondant pour La Presse à New York.

  • Le chômage passe du simple au double. Pierre Céré

    Radio-Canada a appris que le gouvernement fédéral a reçu quelque 929 000 demandes pour bénéficier de l'assurance-emploi, uniquement la semaine dernière. Service Canada disait la semaine dernière recevoir entre 140 000 et 150 000 appels par jour. Les lignes débordent, les nouveaux prestataires potentiels disent avoir de la difficulté à trouver l'information les concernant. Réaction de Pierre Céré, porte-parole du Conseil national des chômeurs et chômeuses.

  • La COVID-19 à Québec. Analyse de François Desbiens

    Les autorités de la santé publique recensent 22 nouveaux cas d'infection à la COVID-19 dans la grande région de Québec au cours des dernières 24 heures. Soit 20 dans la région de la Capitale-Nationale et 2 en Chaudière-Appalaches. Le point avec Dr François Desbiens, directeur de santé publique pour le CIUSSS de la Capitale Nationale.

  • J-O de Tokyo reportés à 2021. Commentaires de Jean-Luc Brassard

    Le Japon et le Comité international olympique (CIO) se sont entendus pour reporter les Jeux de Tokyo à 2021, à cause de la pandémie de coronavirus. Pour l'ancien athlète olympique, Jean-Luc Brassard, la décision aurait dû être prise plus tôt.

  • Itinérance  : tous égaux face à la Covid-19. Élodie Barthel de PECH

    Malgré l'augmentation de personnes infectées à la COVID-19 dans la province et la fermeture des entreprises exigée par le gouvernement du Québec, plusieurs services essentiels offerts aux personnes vulnérables doivent être maintenus. Chez l'organisme d'aide en santé mentale PECH, on héberge toujours 14 personnes, pour la plupart en situation d'itinérance. Les explications d'Élodie Barthell, coordonnatrice de l'hébergement de PECH.

Vous aimerez aussi