•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première heure

Première heure

Avec Claude Bernatchez

En semaine de 6 h à 9 h

Rattrapage du mardi 17 mars 2020

Rattrapage

  • Des chauffeurs du RTC demandent de monter par la porte arrière. Rémy Normand

    Le Réseau de Transport de la Capitale dit suivre la situation de près en ce qui concerne le coronavirus. Bien que la direction conseille de maintenir l'entrée par la porte avant de l'autobus, des chauffeurs demandent maintenant aux gens de passer par la porte arrière. Réaction de Rémy Normand, président du RTC.

  • Les mesures préventives des pilotes du St-Laurent. Alain Arseneault

    Les pilotes du Saint-Laurent proposent d'imposer une période d'incubation de 14 jours à tous les navires de l'étranger qui entrent au Canada. Ils estiment que la propagation du coronavirus menace leur santé et qu'elle pourrait mettre en péril la livraison de biens essentiels au pays. Ils demandent que la timonerie de chaque navire soit désinfectée aux quatre heures et ils réduisent au maximum leur interaction avec l'équipage. Les explications du président de la Corporation des pilotes du Saint-Laurent Central, Alain Arseneault.

  • La COVID-19 au Canada : entrevue avec le premier ministre Justin Trudeau

    Ottawa resserre les mesures de contrôle au pays pour freiner la propagation du coronavirus. Les frontières seront désormais fermées à tous ceux qui ne sont pas citoyens canadiens ou résidents permanents, à l'exception des Américains. Le premier ministre du Québec, François Legault, s'est dit satisfait de la fermeture des frontières annoncée par Ottawa, même si la mesure exclut les citoyens américains. Par ailleurs, Ottawa a aussi annoncé que seuls quatre aéroports au pays pourront accueillir des vols commerciaux, soit Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver. Plusieurs autres questions s'imposent en ces temps de crise. Le premier ministre du Canada Justin Trudeau y répond.

  • Annonce d'aide économique pour les travailleurs. Caroline Bédard

    Le premier ministre François Legault a annoncé hier une série de mesures pour soutenir l'économie québécoise gravement déstabilisée par le coronavirus. Le gouvernement va accélérer les investissements en santé, en éducation et en transport afin de créer des emplois. Québec met également en place une aide financière allant jusqu'à 573 $ par semaine pour les travailleurs qui doivent s'isoler et qui n'ont pas droit à l'assurance emploi. Ces mesures seront-elles suffisantes pour venir en aide aux travailleurs autonomes? Réaction de Caroline Bédard, présidente-directrice générale de Travailleurs autonomes Québec.

Vous aimerez aussi