Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Claude Bernatchez

Audio fil du mercredi 20 février 2019

  • L'herbicide Roundup dans différents emballages.

    Y'a-t-il du glyphosate dans nos aliments?

    On apprenait le mois dernier que Santé Canada maintient son approbation pour l'usage du glyphosate, l'ingrédient actif du fameux Round Up de Monsanto. Le Round Up est l'herbicide le plus vendu au Canada, et l'émission L'Épicerie s'est questionnée sur la quantité de glyphosate qui se retrouve dans nos assiettes. Nous en discutons avec Denis Gagné, animateur à l'émission L'Épicerie. Voir la suite »

  • Vue sur un ruisseau près d'Amos entouré de neige et de sapins. De petits flocons tombent du ciel.

    Manifestations à Québec contre le projet de mine de lithium près d'un esker en Abitibi

    Une importante mobilisation se prépare à l'Assemblée nationale du Québec ce matin. Des groupes citoyens de l'Abitibi-Témiscamingue, des artistes et des organisations écologistes appuient une coalition des trois partis d'opposition pour réclamer que le projet de mine de lithium à ciel ouvert près d'un esker à la Motte dans la MRC d'Abitibi soit soumis à l'examen du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement, le BAPE. Nous joignons Ugo Lapointe, cofondateur de la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine. Voir la suite »

  • Une personne passe devant le logo de la compagnie SNC-Lavalin

    Affaire SNC-Lavalin : jusqu'où aller avec les accords de réparation?

    Alors qu'on apprenait hier que Stéphane Roy, un ancien vice-président de SNC-Lavalin accusé de corruption vient d'obtenir l'arrêt des procédures en raison des délais déraisonnables on peut se demander jusqu'où aller avec les accords de réparation dont l'entreprise SNC Lavalin réclame l'accès dans toute cette saga qui secoue le gouvernement fédéral. Rappelons que ces accords sur la suspension des poursuites ont été créés par Ottawa en mars 2018 dans le but de protéger les intérêts des entreprises, de leurs actionnaires et de leurs employés. Analyse de Daniel Béland, directeur de l'Institut d'études canadiennes de l'Université McGill. Voir la suite »

RÉFÉRENCES :

Notre sélection

Info en continu

Chargement en cours