•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quarantaine obligatoire à l'hôtel : un abus sur les libertés ?

Point du jour

Avec Elsie Miclisse

En semaine de 6 h à 9 h

Quarantaine obligatoire à l'hôtel : un abus sur les libertés ?

Rattrapage du lundi 22 février 2021
Un avion de la compagnie Air Transat dans le ciel.

Un avion de la compagnie Air Transat dans le ciel.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Dès aujourd'hui, lundi 22 février 2021, les voyageurs qui entrent au Canada par avion devront s'isoler au moins trois jours dans un hôtel supervisé à leurs frais, à un coût de plus de 2000$. Le Centre juridique pour les libertés constitutionnelles a déposé un recours contre Ottawa à cet effet. Certains avocats comparent cette mesure à la mise en résidence surveillée.

Le Centre juridique dénonce le fait que le gouvernement confine des citoyens de la sorte et parle de violation des libertés individuelles au regard notamment de l'article 6 de la Charte, qui stipule que tout citoyen canadien a le droit de demeurer au Canada, d'y entrer ou d'en sortir.

En quoi la décision d'Ottawa de confiner les voyageurs canadiens de retour au pays va-t-elle à l'encontre des libertés constitutionnelles?

La situation particulière que nous traversons depuis bientôt un an, justifie-t-elle que le gouvernement puisse aller au-delà de certains articles prévus dans la Charte?

On en parle avec Louis-Philippe Lampron, professeur titulaire à la faculté de droit de l'Université Laval.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi