•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président désigné Joe Biden redonnera-t-il à l'environnement ses lettres de noblesse ?

Point du jour

Avec Elsie Miclisse

En semaine de 6 h à 9 h

Le président désigné Joe Biden redonnera-t-il à l'environnement ses lettres de noblesse ?

Rattrapage du mardi 19 janvier 2021
« Pas de pipeline Keystone XL », peut-on lire sur une pancarte brandie par un manifestant sur un pont.

Des opposants au projet Keystone XL manifestent sur un pont, le 1er novembre 2017.

Photo : La Presse canadienne / AP/Nati Harnik

Il y a certainement eu une onde de choc dans la classe politique de l'Ouest canadien en début de semaine, quand Joe Biden a annoncé vouloir annuler le permis du pipeline Keystone XL. Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, s'est dit déçu de cette décision. Cela aura des conséquences sur les exportations entre le Canada et les États-Unis.

Après avoir annoncé que l'environnement serait au centre de ses préoccupations politiques, Joe Biden a déclaré qu'il annulerait le permis d'expansion du projet Keystone XL dès mercredi.

Allons-nous réellement assister à un virage environnemental majeur aux États-Unis? Qu'est-ce que ces changements auront comme conséquences sur le Canada?

On en parle avec Gilles Vandal, professeur émérite à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke et spécialiste des États-Unis.

L'Alberta est aux abois et avec raison, affirme-t-il, mais le virage environnemental promis par Joe Biden pourra peut-être amener un boom économique intéressant.

Et les mesures environnementales sont nécessaires pour prévenir la catastrophe annoncée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi