•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Point du jour

Avec Elsie Miclisse

En semaine de 6 h à 9 h

Rendez-vous fransaskois : activité beignes et café à Zenon Park

Rattrapage du vendredi 20 novembre 2020
dsc01900

Hotel de Ville de Zenon Park

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

L'Association fransaskoise de Zenon Park organise une activité beignes et café le 26 novembre prochain en après-midi. Un rendez-vous bien différent cette fois en raison de la pandémie de COVID-19.

En raison des restrictions imposées par la province, Louis-Arthur Leblanc, membre du conseil d’administration de l’organisme, invite les résidents de Zenon Park, dans le nord de la Saskatchewan, à commander d’avance leurs beignes et à aller les chercher par la suite.

Il souligne que la vitalité francophone de Zenon Park se porte bien, malgré les difficultés causées par la pandémie.

Nous n’avons pas beaucoup d’activités organisées à cause de la COVID. Habituellement, nous tenons des soirées bingo au manoir, mais elles ont été annulées. Nous allons essayer d’en organiser par l'entremise de service de visioconférence comme Zoom, mais ce n’est pas facile avec les restrictions, explique-t-il.

Louis-Arthur Leblanc ajoute que ce qui aide à garder la langue française vivante à Zenon Park est que la plupart des communications se font dans la langue de Molière dans la communauté.

Quand on se rencontre, on parle français. Nos activités sont en français. C’est ça qui nous permet de préserver notre langue. J’ai habité 30 ans dans l’ouest de l’île de Montréal, une région majoritairement anglophone. Je parle plus souvent le français depuis que je suis à Zenon Park, raconte M. Leblanc.

Il croit également que la perception de la communauté francophone de la part de la majorité anglophone a évolué de manière positive au fil des ans.

Nous avons plusieurs familles exogames qui participent à nos activités. À la fête de la Saint-Jean-Baptiste, par exemple, nous étions plus de 100 personnes, ce qui est plus que la moitié de la population du village.

L’Association fransaskoise de Zenon Park espère également être en mesure d’organiser des activités de bricolage de Noël. Celles-ci seront limitées à des groupes restreints en raison des restrictions provinciales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi