•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La liberté individuelle est-elle brimée avec l’obligation du port du masque ?

Point du jour

Avec Elsie Miclisse

En semaine de 6 h à 9 h

La liberté individuelle est-elle brimée avec l’obligation du port du masque ?

Rattrapage du mercredi 29 juillet 2020
Des piétons portent des masques dans le quartier Sham Shui Po de Hong Kong.

Des piétons portent des masques dans le quartier Sham Shui Po de Hong Kong, tôt le matin du 29 juillet 2020, alors que de nouvelles mesures de distanciation sociale entrent en vigueur, dont l'obligation de porter des masques en public.

Photo : Getty Images / ANTHONY WALLACE

Plusieurs provinces comme l'Ontario et le Québec, qui voient le nombre de nouveau cas de COVID 19 augmenter, viennent de l'imposer à leurs citoyens. Ici en Saskatchewan, il n'y a pas d'obligation. Ailleurs au pays, l'obligation de porter un masque suscite de nombreuses réactions.

Des protestataires évoquent la Charte canadienne des droits et libertés pour expliquer leur opposition. En contexte de pandémie, la sécurité du groupe prime-t-elle sur la liberté individuelle?

L'animatrice Marie-Gabrielle Ménard de l'émission L'actuel en a discuté avec Me Julius Grey, avocat constitutionnaliste spécialisé dans les questions de libertés individuelles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi