Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du vendredi 7 septembre 2018

Mélissa de La Fontaine et le pouvoir de changer les choses

Publié le

Mélissa de La Fontaine devant un micro.
Mélissa de La Fontaine ne produit presque plus de déchets.   Photo : Radio-Canada / Étienne Côté-Paluck

« À toi qui penses que ça ne sert à rien d'essayer. Qui préfères critiquer ceux qui plongent que de, toi-même, te mouiller. Qui penses que tout va bien dans le meilleur des mondes. Ou plutôt qui travailles fort pour t'en convaincre. J'ai vraiment de la difficulté à te comprendre. Et ce n'est pas par manque d'efforts. » La conférencière et consultante Mélissa de La Fontaine livre un vibrant plaidoyer contre le déni qui motive les comportements de ceux qui ne sont pas alarmés par les problèmes liés à l'environnement.

« Comment tu fais pour oublier que le système qui te permet d’être où tu es s’est créé et fonctionne aux dépens des plus démunis?
[…]
Comment tu fais pour oublier que ce sont tes enfants et tes petits-enfants qui vont payer la note de notre surconsommation?
[…]
Puis, je comprends.
En fait, c’est simplet.
C’est le déni.
Cette arme redoutable qui permet à l’être humain de se protéger en cas de crise. Mais qui, dans le cas actuel, pourrait courir à sa perte.
[…]
Je me rappelle soudain ce qu’une grande sage m’a dit un jour : "Quand on sort du déni et qu’on accepte une réalité, il n’y a plus moyen de revenir en arrière. On sait et on va savoir pour toujours."
[…]
Mais t'sais, on jase, là. J’aimerais ça que tu t’ouvres les yeux. Que t’acceptes. Que tu sortes de ton déni. Que tu prennes ton courage à quatre mains.

J’aimerais vraiment ça, parce que si tu décidais d’utiliser l’énergie que ça va créer chez toi pour agir, ben on pourrait vraiment changer le monde ensemble.

Parce qu’essayer, c’est la seule façon de réussir.
[…]
Faque c’est ça. Fais-moi signe si ça te tente d’avancer.
Ça va peut-être m’aider à mieux dormir cette nuit. »

Ses suggestions de lecture

  • No Logo : la tyrannie des marques [« No Logo: Taking Aim at the Brand Bullies »], de Naomi Klein, Actes Sud, coll. « Babel », 2002 (1re éd. 2001)
  • La stratégie du choc : montée d'un capitalisme du désastre [« The Shock Doctrine: The Rise of Disaster Capitalism »], de Naomi Klein, Actes Sud, coll. « Babel », 2010 (1re éd. 2008)
  • Tout peut changer : capitalisme et changement climatique [« This Changes Everything: Capitalism vs. the Climate »], de Naomi Klein, Actes Sud, 2015
  • Demain, le Québec, collectif, La Presse, 2018
  • Zéro déchet, de Bea Johnson, Les arènes, 2013
  • Famille (presque) zéro déchet - ze guide, Thierry Souccar, 2016
  • No Impact Man, de Colin Beavan, Fleuve édition, 2010
  • Planète jetable, d'Annie Léonard, Écosociété, 2010

Chargement en cours