Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du vendredi 20 avril 2018

Les jeunes d'aujourd'hui cultivent l'espoir, malgré l'effondrement imminent de la civilisation

Publié le

Iznogood et Baron Marc-André Lévesque s'apprête à donner du poing au combat de mots.
Iznogood et Baron Marc-André Lévesque s'apprête à donner du poing au combat de mots.   Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Si les plus âgés ont tendance à poser un regard nostalgique sur leurs jeunes années, les jouvenceaux d'aujourd'hui vivent les leurs taraudés par une angoisse généralisée, coincés entre la crise économique et l'apocalypse écologique. Le tout jeune slameur Iznogood et l'assez jeune poète Baron Marc-André Lévesque s'affrontent dans un combat de mots sur le thème de la jeunesse, celle qui s'accroche à l'espoir qui flotte dans un pichet de pilsner au fond du bar, à côté de la table de billard.

Les jeunes d'aujourd'hui savent d'avance que la fin du monde est en chemin. Ils construisent leurs rêves d'avenir en fonction de l'innondation des villes portuaires et de l'effondrement prochain du capitalisme.

Baron Marc-André Lévesque

Faisons fi des pragmatiques, et faisons fi des réalistes. La jeunesse est le royaume de la vie et de l'utopie. La réalité et le pessimisme attendrons, parce que tant qu'on pourra se passer du cimetière, on ne pourra pas se passer de l'espoir.

Gali Bonin, alias Iznogood
Les deux jeunes hommes sourient devant leur texte.
Baron Marc-André Lévesque et Iznogood savourent pleinement leur combat de mots portant sur la jeunesse. Photo : Radio-Canada/Christian Côté

Chargement en cours