Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du vendredi 20 avril 2018

Les aveux de Léa Stréliski : « Je ne sais plus lire depuis que j'ai des bébés »

Publié le

La femme à la chevelure rousse sourit à l'animatrice.
Léa Stréliski présente un texte doux-amer sur la faculté de lire qui se perd tranquillement.   Photo : Radio-Canada / Christian Côté

« Avant d'avoir des bébés, j'avais un cerveau. Ils l'ont abîmé, et pas juste ça d'ailleurs! » L'humoriste et jeune maman Léa Stréliski passe aux aveux : elle a perdu la capacité de lire de longues œuvres. Entre son fil Twitter, une analyse d'un quelconque déboire de Trump et une énième lecture de Caillou, où sont passées les grosses briques littéraires? Heureusement pour nous, les trois enfants de Léa Stréliski n'ont pas abîmé son sens de l'humour.

J’ai déjà su lire, mais, voyez-vous, avec le temps, mon cerveau s’est ramolli. J’utilise désormais ce muscle et ce savoir que ma mère m’a patiemment transmis lorsque j'étais toute petite, grâce à des lettres Fisher-Price aimantées sur notre frigo, pour lire sur des écrans.

Léa Stréliski, humoriste
Un extrait de la dernière lecture de Léa Stréliski. Il s'agit d'une page du livre « Caillou ».
Un extrait de la dernière lecture de Léa Stréliski.    Photo : Léa Stréliski

Chargement en cours