Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du lundi 29 octobre 2018

Françoise en dernier, de Daniel Grenier : au cœur d'un voyage initiatique

Publié le

L'auteur Daniel Grenier
L'auteur Daniel Grenier   Photo : Justine Latour

« Françoise est surtout un hommage aux filles que je fréquentais à l'époque. » L'auteur Daniel Grenier, à qui l'on doit L'année la plus longue, fait référence au personnage féminin fort de son dernier livre, Françoise en dernier. Campée dans les années 90, l'histoire raconte l'émancipation d'une jeune femme qui a soif d'aventures et qui sillonne le continent américain pour aller à la rencontre de son idole.

Françoise en dernier, Daniel Grenier, Quartanier, 29 octobre 2018
Résumé de l'éditeur : Françoise a 17 ans à l’été 1997 et elle va où elle veut. Elle fait comme bon lui semble. Elle a volé pour la première fois à 9 ans et ne s’est plus arrêtée. Elle vole parce qu’elle le peut. Toutes sortes de choses, une sloche dans un dépanneur, des bombes aérosol pour taguer les wagons de train dans la gare de triage, où elle entre par un trou dans la clôture. Parfois, quand elle est seule, explorant une maison qu’elle squatte alors que ses propriétaires sont en vacances, elle repense au renard enragé qui a mordu son frère et lui est passé entre les jambes sans la blesser.

L’édition d’avril 1963 du magazine Life raconte l’épreuve d’Helen Klaben et de Ralph Flores dans les forêts du Yukon, là où ils ont survécu 49 jours avant d’être secourus in extremis. Françoise l’a trouvée au salon de coiffure du coin. C’est la plus belle chose qu’elle possède. Un matin, sa truelle dans son sac à dos et une chanson de Banlieue Rouge en tête, elle met les voiles. Elle connaît le reportage par cœur, mais, maintenant, elle veut savoir ce qu’a véritablement ressenti Helen Klaben quand l’avion où elle avait pris place a commencé sa descente incontrôlée vers la cime des épinettes noires.

Chargement en cours