•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Mardi comme mardi</em>&nbsp;: voguer entre le drame et l'humour

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Mardi comme mardi : voguer entre le drame et l'humour

Audio fil du mardi 5 juin 2018
L'auteure sourit à la caméra.

L'auteure Michèle Nicole Provencher

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« Je voulais déconstruire le mythe qui dit que ''ça prend un village pour élever un enfant''. Dans les faits, si tu laisses un enfant au milieu d'un village, tout le monde va penser que quelqu'un d'autre s'en occupe, et finalement, personne ne va s'en occuper », dit la scénariste de formation et spécialiste des médias sociaux Michèle Nicole Provencher, qui publie son premier roman, Mardi comme mardi. Bien que ce récit « à 85 % autofictionnel » raconte les mésaventures d'une fillette issue d'une famille d'adoption, le ton qu'elle utilise est teinté par un humour pétillant et assumé.

Mardi comme mardi, Michèle Nicole Provencher, Éditions La Mèche, mars 2018 (Nouvelle fenêtre)
Résumé de l’éditeur : Michèle Melançon est une enfant éparpillée, maladroite, turbulente… mais très attachante. À l’âge de 9 ans, elle apprend que sa mère est gravement malade du cancer. Au décès de cette dernière, Michèle est confiée à des tuteurs, les Boivin. Des jours ternes se dessinent pour la jeune fille naïve. Les Boivin ont des manières dures, qui auraient brisé bien des élans. Mais c’était sans compter la formidable force de vie de Michèle! Des années plus tard, au lendemain d’une rupture amoureuse, elle revient sur son passé, son enfance rose-gris et ses rapports familiaux difficiles. À travers une mosaïque d’épisodes lumineux et grinçants tout à la fois, on découvrira le parcours inspirant, touchant et hilarant d’une femme à la personnalité hors du commun.

Un dessin aux couleurs vives d'une femme entourée d'arbres et de maisons.  Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Mardi comme mardi, Michèle Nicole Provencher, Éditions La Mèche, mars 2018

Photo : La Mèche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi