•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Essayer de comprendre la méfiance de « l’autre » avec Mélikah Abdelmoumen 

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Essayer de comprendre la méfiance de « l’autre » avec Mélikah Abdelmoumen 

Audio fil du jeudi 5 avril 2018
Elle sourit au micro.

L'autrice Mélikah Abdelmoumen

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« Je ne comprends pas en quoi ça pose un problème de voir son identité changer au contact de l'autre », se demande l'autrice et blogueuse Mélikah Abdelmoumen. Cette dernière milite pour le vivre ensemble et se désole du climat tendu, qui frise la paranoïa, dans la patrie des droits de la personne. Elle publie Douze ans en France, un essai qui dresse l'état des clivages sociaux, les lourdeurs administratives et les embûches que peuvent vivre « les étrangers » dans ce pays.

Douze ans en France, Mélikah Abdelmoumen, éditions VLB, 26 mars 2018 (Nouvelle fenêtre)
Extrait de son essai : « Quand on part, même dans des circonstances heureuses et relativement confortables, on part avec soi-même tout entier, névroses comprises, phobies comprises, araignées au plafond et squelettes dans le placard compris. Ce qu'on laisse derrière soi, c'est le terreau humain, social et institutionnel où tout ça était enraciné. On emporte, dans un mouchoir de poche, les petites mottes de terre accrochées au rhizome biscornu qui est tout ce qu'on est. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi