Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du vendredi 30 mars 2018

Dans la tête de l'intense et insatiable Christian Bégin

Publié le

Affublé de lunettes, le comédien écoute attentivement l'animatrice.
Le comédien Christian Bégin révèle que son éveil sentimental a été propulsé par la lecture de l'Encyclopédie Cousteau...   Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Sa devise? « Encore! » Le comédien et animateur Christian Bégin ne se satisfait jamais du médiocre et de l'ordinaire, se nourrissant incessamment de plaisirs charnels et intellectuels. Répondant au questionnaire « La liste de l'invité », il évoque son amour pour l'écriture de Romain Gary et dit vénérer l'auteure Fanny Britt et le comédien Benoît McGinnis. Des choix bien avisés!

Quel mot vous décrit?
Intense?

Quelle est votre devise?
Encore!

En quoi excellez-vous?
Je suis persuasif.

Quel est votre mot préféré?
Bienveillance

Quel mot aimeriez-vous bannir?
Mépris

Qu’y a-t-il sur votre table de nuit?
Trop de livres pas entamés (si bien que je les ai cachés la semaine dernière!)

Quelle lecture a fait votre éducation sentimentale ou amoureuse?
L’encyclopédie Cousteau, une encyclopédie océanographique en 20 volumes, réalisée sous la direction de Claude Tchou et la rédaction en chef de Jocelyne de Pass, parue chez Robert Laffont, dans la collection Le Monde des océans, en 1976.

Quelle lecture obligatoire a été une torture pour vous?
Menaud, maître draveur, de Félix-Antoine Savard

Quelles écrivaines ou quels écrivains inviteriez-vous à souper?
Romain Gary, Véronique Grenier ou Catherine Dorion

Quels livres, films, pièces de théâtre ou spectacles vous ont le plus troublé?
Gros-Câlin, de Romain Gary
The Deer Hunter, réalisé par Michael Cimino en 1978
Britannicus, mis en scène par Martin Faucher. J'ai particulièrement aimé l'interprétation de Néron par Benoit McGinnis.

Quel personnage de fiction aimeriez-vous rencontrer?
Jésus

Quel livre avez-vous honte d'avoir lu?
Un livre de régime dont j’oublie le nom, probablement Régime Fast

Quel est votre plus récent engouement artistique (livre, film, théâtre, album)?
Hurlevents, de Fanny Britt (et pour l’ensemble de son oeuvre)
Florence Longpré (pour son écriture et ses multiples talents)

Quelle chanson vous représente?
Va-t'en pas, de Richard Desjardins

Avez-vous le souvenir d’un spectacle exceptionnel ou d'une performance inoubliable?
Robert Lepage dans son spectacle solo 887

Quels films vous ont fait pleurer?
Notting Hill, Love Actually et, plus sérieusement, The Deer Hunter

Quelle expression vous exaspère?
« En quelque part »

Quels textes pouvez-vous réciter par coeur?
Quelques répliques de Néron dans Britannicus

Quelle est votre meilleure blague?
Je n'en connais aucune!

Quelle est la pire ou la plus belle chose qu’on vous a dite?
« Je t'aime »

À qui voudriez-vous adresser un mot d’excuse?
À tous ceux et celles que j’ai mal aimé.ée.s

Quelle est la plus grande leçon que la vie vous a apprise?
Je suis en train de l’apprendre… c’est long!

Quoi de neuf pour Christian Bégin?
Il sera de retour à la barre de l'émission Y’a du monde à messe dès le 6 avril.
Il animera, le 16 avril prochain, le premier Gala Les Lauriers, qui veut célébrer l'excellence dans le domaine de la restauration et de la gastronomie.

Chargement en cours